Mai est le Mois du patrimoine asiatique. C’est l’occasion de célébrer et de souligner le travail des personnes d’origine asiatique qui militent pour les droits de la personne et la justice sociale au Canada. Il est important de se rappeler que les diverses luttes contre l’oppression viennent renforcer le mouvement syndical et nos communautés.

C’est le cas des combats contre la loi d’exclusion des Chinois et la soi-disant « taxe d’entrée », le refus du droit de vote ou de se porter candidat à une élection, l’exploitation des travailleurs chinois qui ont construit nos chemins de fer, l’internement des Canadiens d’origine chinoise pendant la Seconde Guerre mondiale et l’incident du Komagata Maru.

Cette année, à l’occasion du Mois du patrimoine asiatique, le SCFP demande au gouvernement fédéral de prendre les mesures suivantes :

  • annuler la Loi antiterroriste (C-51) qui menace les libertés civiles et démocratiques des résidents du Canada, particulièrement celles des personnes de couleur.

  • effectuer les changements aux programmes de travailleurs étrangers temporaires réclamés par les travailleurs migrants. Ces derniers constituent une main-d’œuvre bon marché et facile à exploiter pour les entreprises canadiennes.

  • ratifier la Convention 189 de l’Organisation internationale du travail concernant le travail décent pour les travailleurs domestiques et la mise à jour des lois du travail afin qu’elles reconnaissent ces travailleurs vulnérables et les protègent.

En outre, le SCFP encourage ses membres et ses sections locales à souligner le Mois du patrimoine asiatique des manières suivantes :

  • ajoutez votre voix à la campagne Agissez au grand jour pour convaincre Mark’s, Sport Chek et Canadian Tire d’exiger le rehaussement des normes dans les usines du Bangladesh qui les alimentent.

  • soutenez le concept de ville sanctuaire pour permettre aux gens d’avoir accès à des services publics sans égard à leur statut de migrant. Informez-vous sur les mouvements « ville sanctuaire » existants, comme ceux de Vancouver, Toronto et Ottawa (en anglais seulement).

  • inscrivez-vous au nouveau cours du SCFP sur les droits de la personne pour acquérir les compétences qui vous permettront de contribuer au renforcement de notre syndicat. Consultez le service de l’éducation syndicale pour en savoir plus.