Nous nous engageons à combattre le racisme qui persiste dans nos communautés et nos milieux de travail, y compris la criminalisation et le profilage racial, le manque d’accès aux emplois et à l’éducation, le travail précaire, l’accès inégal aux services publics, le racisme environnemental et la violation des droits fondamentaux des travailleurs migrants. Le SCFP est fier d’appuyer la campagne pour la justice envers les migrants (#JusticeMigranteMaintenant) Réseau des droits migrants ainsi que les revendications des travailleurs migrants concernant le statut d’immigrant reçu, la réunification des familles et le respect des droits de la personne et du travail.

Cette année, le SCFP se joint aux syndicalistes et à toutes les personnes dans le monde qui condamnent le massacre récent des fidèles de deux mosquées de Christchurch en Nouvelle-Zélande. L’auteur de cette tuerie se serait inspiré d’un massacre semblable survenu à Québec en janvier 2017. Le SCFP appuie ses membres, ses voisins et ses amis musulmans en cette sombre période et tient à souligner que les syndicats jouent un rôle vital dans la lutte contre la haine et la peur des musulmans, au Canada et partout dans le monde.

L’augmentation alarmante de l’islamophobie et d’autres formes de crimes haineux au Canada démontrent que nous devons être vigilants dans notre lutte contre la haine, y compris l’extrémisme de droite et le nationalisme des suprémacistes blancs, qui sont en progression au pays. Dans son mémoire soumis au gouvernement fédéral, le SCFP a réclamé une stratégie nationale de lutte contre le racisme comprenant des mesures concrètes et progressistes visant à éliminer la discrimination raciale et l’intolérance au pays.

Le 21 mars est aussi une occasion de souligner les réalisations importantes des personnes racisées et des Autochtones qui font progresser l’égalité et la justice dans nos communautés, nos milieux de travail et notre syndicat. Ils forment 18,5 pour cent des effectifs de notre syndicat et leur militantisme a renforcé notre mouvement en apportant de nouvelles idées, de nouvelles perspectives et une nouvelle énergie aux luttes des travailleurs.

Nos membres peuvent s’impliquer

Apprenez-en plus

  • Lisez le mémoire du SCFP exigeant une stratégie nationale de lutte contre le racisme.
  • Participez à un atelier ou invitez un conférencier. Inscrivez-vous à un atelier du SCFP qui porte sur les pratiques de lutte contre le racisme et sur les façons de réagir au harcèlement, à la discrimination ou à l’intimidation. Invitez un conférencier pour parler de la lutte contre le racisme à votre prochaine réunion syndicale.

Agissez

  • Participez à la campagne #EnsembleContreLeRacisme pour lutter contre le racisme et à la campagne en faveur de la justice pour les migrants (#JusticeMigranteMaintenant) organisée par le Réseau des droits migrants.
  • Intervenez. Renseignez-vous sur les meilleures façons d’intervenir pour combattre les gestes racistes et la meilleure façon d’appuyer les personnes ou groupes concernés. Dénoncez les gestes racistes comme les blagues, les insultes, les graffitis et les injures.
  • Améliorer votre milieu de travail. Dénoncez les pratiques et les politiques racistes et discriminatoires de votre milieu de travail.
  • Remettez en question vos propres idées. Elles pourraient être influencées par la discrimination.
  • Devenez un allié. Un allié est une personne qui soutient activement les groupes racisés confrontés à des difficultés. Cette alliance permet de renforcer les relations entre les collègues de travail.

Négociez

  • Négociez des clauses d’équité en emploi dans votre convention collective. Pour plus de renseignements, communiquez avec la Direction des droits de la personne à droitsdelapersonne@scfp.ca