Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

WHITE ROCK – Les employés municipaux de White Rock affiliés au SCFP sensibilisent leurs concitoyens à la privatisation envisagée des services de collecte des déchets et de recyclage. Les commentaires qu’ils entendent appuient largement le maintien de ces services dans le giron public.

Selon le président du SCFP 402-01, Mike Guraliuk, les syndiqués étaient au centre commercial cette fin de semaine pour distribuer de l’information et des autocollants « Keep it Public » (« Propriété publique ») à coller sur son bac à déchets.

« Les gens appuient massivement le caractère public de nos services, estime M. Guraliuk. Les citoyens en veulent déjà à la ville d’avoir mis fin à tous les services multifamiliaux et commerciaux sans consultation préalable. Lorsqu’on leur apprend que la ville envisage maintenant de privatiser la collecte des déchets pour les résidences unifamiliales, ils prennent le mors aux dents. La population est fière de sa communauté et très satisfaite des services actuels de collecte des déchets et des matières recyclables. »

Selon M. Guraliuk, la plupart des citoyens ne sont pas au courant que cette idée est envisagée, même si la ville a déjà publié un appel d’offres; les entrepreneurs ont jusqu’au 10 mars pour soumissionner.

« Pour nous, ajoute-t-il, c’est une question de qualité du service qu’offrent nos membres. La plupart d’entre nous vivent à White Rock; nous connaissons nos usagers. Nous faisons partie de la collectivité. Nous réagissons aux préoccupations en matière de sécurité; nous signalons les dommages; nous aidons les aînés à bien replacer leurs bacs. Nous surveillons les rues de cette communauté qui nous est chère. »

Le syndicat avait soumis un mémoire au conseil municipal, devant qui il avait aussi fait un exposé pour mettre en lumière les problèmes qu’entraîne la privatisation, comme le coût plus élevé et les frais cachés des contrats de sous-traitance, ainsi que les fréquents problèmes de qualité des services privatisés. Selon M. Guraliuk, les employés municipaux continueront leurs efforts de sensibilisation. Ils seront de retour au centre d’achat Buy-Low le samedi 14 mars pour distribuer des autocollants et de l’information.

Le SCFP 402-01 représente les employés municipaux de White Rock. Ceux-ci prodiguent une vaste gamme de services aux citoyens, dont la collecte des déchets et des matières recyclables.

Regardez des photos dans notre album.

Pour en savoir plus, contactez :

Mike Guraliuk

Président de la section locale 402-01 du SCFP
 604-812-8264

Rob Limongelli

Conseiller national du SCFP
 778-773-1273

Roseanne Moran

Service des communications du SCFP
 778-835-7537