La Journée nationale des Autochtones est une belle occasion de célébrer toute la richesse des cultures autochtones. Le 21 juin, les Premières Nations, les Métis et les Inuits nous invitent à participer à leurs cérémonies et à partager leurs coutumes et leur patrimoine.

La Journée nationale des Autochtones nous permet aussi de renouveler notre engagement envers la vérité et de la réconciliation. Les Canadiens doivent en effet reconnaître pleinement et ouvertement les préjudices que le Canada a infligés et continuent d’infliger aux peuples autochtones en adoptant des politiques et des lois visant l’assimilation. Nous devons respecter les droits des peuples autochtones et leurs territoires traditionnels ou non cédés. Nous devons également reconnaître que leur présence sur ces terres précède, et de beaucoup, la création du Canada il y a 150 ans.

Le SCFP s’est engagé à collaborer avec les nations, les communautés et les organismes autochtones pour que la réconciliation devienne réalité.

Nous demandons donc aux gouvernements du Canada d’assurer la mise en œuvre des recommandations de la Commission de vérité et réconciliation du Canada. Notre syndicat s’efforce d’ailleurs d’éduquer nos membres au sujet du système des pensionnats et des autres éléments dévastateurs de la tentative de génocide des peuples autochtones.

Des gestes à votre portée

En cette Journée nationale des Autochtones, nous vous encourageons à réfléchir et poser des gestes qui favorisent la vérité et la réconciliation.

  • Lisez le rapport final de la Commission de vérité et réconciliation et voyez comment vous pouvez soutenir la mise en œuvre de ses recommandations.
  • Invitez un conférencier à votre prochaine réunion syndicale pour parler de la vérité et de la réconciliation.
  • Demandez à suivre l’atelier sur la sensibilisation aux cultures autochtones et le cours sur les droits de la personne du SCFP.
  • Faites de l’équité en matière d’emploi une priorité de négociation. Veillez à ce que les milieux de travail soient accueillants pour les travailleurs autochtones en négociant des clauses de convention collective qui répondent à leurs besoins.
  • Soulignez le territoire autochtone où vos réunions se déroulent et forgez des partenariats avec les communautés et les organisations autochtones locales.
  • Commanditez des événements autochtones et des initiatives de défense des droits et faites-en la promotion.