Logo du SCFP

La Ville de Calgary demande à son personnel d’aider aux tâches qu’il leur a retirées

le 7 juillet 2011 2 h 43
 

Les sous-traitants embauchés par la Ville de Calgary pour l’entretien des parcs ont été incapables d’assumer le boulot supplémentaire qu’ont entraîné les fortes pluies des derniers jours. Résultat : la Ville a demandé à son propre personnel, récemment supplanté par ces sous-traitants, de faire l’appoint.

Kevin Galley, président du SCFP section locale 37, parle au nom du personnel de la Ville. Son syndicat est en campagne contre la sous-traitance des employés des parcs et des loisirs.

M. Galley se demande si la Ville fait vraiment des économies, alors que ses contribuables paient à la fois un entrepreneur et les heures supplémentaires des employés qui terminent le boulot laissé en plan par ce dernier.

Le syndicat demande au conseil municipal de revoir le contrat d’entretien des parcs et de ramener ce travail à l’interne, pour que les contribuables en aient plus pour leur argent.

« Le public n’a cure de savoir qui fait le boulot, du moment qu’il est fait, soutient M. Galley. Donc, assurons-nous qu’il se fasse : faisons appel au personnel dévoué et aguerri de la Ville plutôt qu’à des sous-traitants peu fiables. »