CUPE Manitoba protesting health care cuts« Les employés du Centre des sciences de la santé (HSC) et de CancerCare Manitoba sont surchargés de travail, manquent de personnel et sont très préoccupés par les énormes changements que le gouvernement Pallister applique aux soins de santé », ont déclaré les membres de la section locale 1550 du SCFP, qui sont des employés de l’HSC et de CancerCare Manitoba.

Étant donné la fermeture des salles d’urgence et des centres de soins d’urgence, l’annulation de nouveaux établissements de soins de longue durée et du nouvel établissement CancerCare, et la restructuration ou l’annulation d’autres programmes hospitaliers, le HSC hérite d’un fardeau considérable, sans obtenir de nouvelles ressources.

« L’attitude désinvolte qu’adopte le gouvernement dans sa planification des soins de santé est déroutante, chaotique, et nuit profondément au moral des membres du personnel », ont déclaré les membres de la section locale 1550 du SCFP. « Comment le HSC peut-il faire face à d’importantes augmentations du nombre des patients ? Comment les travailleurs de la santé peuvent-ils faire leur travail si le gouvernement ne cesse d’appliquer des restrictions et d’entreprendre des changements structurels ? »

Des lignes de piquetage ont été maintenues de 7 h 15 à 9 h, de 11 h à 13 h, et de 15 h à 17 h, tout au long de la journée, pour faciliter les changements de quarts afin que les membres puissent se joindre à la ligne de piquetage. Les médias locaux ont fait état de l’important soutien des membres de la communauté qui circulaient à proximité.

Un récent sondage a révélé que la majorité des Manitobains s’opposent à la fermeture par le gouvernement des salles d’urgence et des centres de soins d’urgence. Le SCFP et d’autres syndicats ont organisé de nombreuses manifestations contre les restrictions, notamment à proximité de l’Hôpital Concordia, de l’Hôpital Seven Oaks General, de l’Hôpital Victoria, de l’Hôpital Misericordia, et à l’Assemblée législative du Manitoba, et à Flin Flon.

« Avec nos piquets de grève, nous visons aujourd’hui à maintenir la pression sur le gouvernement en continuant à sensibiliser la population contre les réductions budgétaires », ont dit les membres de la section locale 1550 du SCFP.

Les membres des sections locales 500, 998, 1599, 1973, et 2348 du SCFP se sont joints au rassemblement pour manifester leur l’appui !

Des dizaines de militants de syndicats affiliés au SCFP se sont également joints à la manifestation, notamment de la section locale 1505 du Syndicat uni du transport, du syndicat des postiers du Canada, du Manitoba Association of Health Care Professionals, de la Fédération du travail du Manitoba, du Manitoba Government & General Employees Union, du Manitoba Nurses Union, de l’Alliance de la fonction publique du Canada, d’UNIFOR et de Workers United.