Un sondage d’opinion mené auprès de 1900 employés de soutien de la santé du Manitoba offre un aperçu frappant des expériences des employés de première ligne de la santé en cette période de pandémie.

Les employés de soutien de la santé du Manitoba n’obtiennent pas suffisamment de formation, d’équipements de protection personnelle (ÉPP) ni de soutien de la part du gouvernement, selon un nouveau sondage mené auprès des membres par le Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP).

« Les travailleuses et travailleurs de la santé du Manitoba nous disent qu’ils ont besoin de plus de soutien du gouvernement et des régies de la santé », a déclaré Shannon McAteer, coordonnatrice des soins de santé du SCFP.

Des 1877 employés de soutien de la santé qui ont répondu au sondage, 58 % ont indiqué qu’ils estiment ne pas avoir reçu suffisamment d’équipements de protection personnelle pour protéger leur santé et celle des patients.

Les réponses des employés des soins à domicile sont encore plus frappantes : 77 % des répondants ont signalé un manque d’ÉPP.

Les employés de soutien de la santé ont répondu dans une proportion de 53 % qu’ils n’obtiennent pas suffisamment de formation pour protéger leur santé et celle des patients.

Chez les employés des soins à domicile, 68 % ont signalé un manque de formation.

« En période de pandémie, il faut fournir à tous les employés de la santé de la formation, de l’équipement de protection personnelle et le soutien nécessaires nécessaires à leur travail. Si les travailleuses et travailleurs de la santé estiment qu’ils n’ont pas suffisamment de soutien, c’est l’ensemble du système qui en souffre », a déclaré Shannon McAteer. 

Les employés de soutien de la santé estiment dans une proportion de 63 % que le gouvernement n’en fait pas assez pour assurer leur sécurité.

« Nous sommes inquiets de constater que la confiance envers le gouvernement soit si faible chez les employés de soutien de la santé », a ajouté Shannon McAteer. « Près des deux tiers des employés de soutien de la santé qui ont répondu à notre sondage estiment que le gouvernement n’en fait pas assez pour assurer leur sécurité. Nous espérons que le gouvernement en prendra note et décidera de prendre des mesures pour appuyer les travailleurs de soutien de première ligne. »

Ce sondage d’opinion a été conçu pour obtenir des réponses de base de la part des employés de soutien de la santé du Manitoba sur leurs expériences pendant la COVID-19. Certains répondants n’ont pas rempli le sondage en entier. Ce sondage visait à capter un portrait momentané pendant cette pandémie en constante évolution.