Les services d’eau potable et d’eaux usées sont essentiels à notre survie. D’ailleurs, ces services sont des droits de la personne fondamentaux. Ces services contribuent au développement de communautés sécuritaires et en santé. Le 22 mars, les membres du SCFP et leurs alliés locaux et internationaux renouvellent leur engagement à protéger les services d’eau potable et d’eaux usées contre la privatisation, ainsi qu’à consolider ces services pour les générations futures.

Le SCFP et ses alliés communautaires se battent pour que les systèmes d’aqueducs et d’égouts demeurent sous la propriété et la responsabilité des municipalités. Nous poursuivrons nos efforts d’organisation en vue de contrer l’essor de la privatisation, que celle-ci prenne la forme de partenariats public-privé (PPP) ou de sous-traitance. Les municipalités ont besoin d’un financement public fiable pour consolider et développer leurs systèmes d’eau potable et d’eaux usées.

Nous sommes conscients que l’eau qui sort de nos robinets est tributaire de la santé de nos sources d’eau. Le SCFP s’engage à protéger nos ressources en eau contre les accords commerciaux internationaux, l’embouteillage à des fins commerciales et l’exportation d’eau en vrac.

Un nombre croissant d’administrations municipales choisissent de mettre fin à la privatisation de leurs services d’eau potable et d’eaux usées. Elles reprennent le contrôle et la propriété de ces services vitaux. Nous encourageons tous les militants à participer au mouvement de remunicipalisation des services d’eau potable et d’eaux usées. Nous les invitons aussi à demeurer à l’affût des signes avant-coureurs de la privatisation.

Vous voulez agir ? Voici quelques idées.

Commandez des exemplaires de Ramener les services à l’interne. Ce rapport expose les avantages de la sous-traitance et raconte les expériences réussies de rapatriement à l’interne des services d’eau de Banff, d’Hamilton et des communautés de Sooke et de Port Hardy en Colombie-Britannique.

Opposez-vous à la Banque de l’infrastructure du Canada des libéraux. Cette « banque de privatisation » cible les installations publiques, dont les systèmes d’aqueducs et d’égouts. Nous avons préparé une courte fiche d’information, ainsi qu’une liste de questions essentielles à l’intention des élus et des dirigeants municipaux. Partagez-les avec vos élus municipaux et les membres de votre section locale. Informez-vous sur la banque au scfp.ca/pas-a-vendre.

Présentez un atelier Agir pour l’eau. La direction du développement syndical du SCFP a développé un atelier d’une heure sur la défense des services d’eau. Celui-ci porte sur la lutte à la privatisation et explique la nécessité pour toutes les communautés autochtones de disposer d’eau potable. Cet atelier est parfait pour sensibiliser nos membres.

Prenez connaissance du projet Communautés bleues. Ce projet est une initiative conjointe du SCFP et du Conseil des Canadiens. Il sert à susciter des appuis aux services publics d’eau et d’eaux usées dans les municipalités et les communautés autochtones. Une communauté bleue reconnaît formellement le droit à l’eau, elle s’oppose à la privatisation et elle interdit la vente et l’utilisation d’eau embouteillée.