Le SCFP est profondément préoccupé par la proposition d’une nouvelle clinique IRM privée annoncée par Niverville Heritage Holdings Inc. Dans cette nouvelle clinique, les services d’examens IRM devraient coûter de 1 000 $ à 1 300 $.

« Les profits du secteur privé n’ont pas leur place dans notre système de santé, » a affirmé Darrin Cook, président de la section locale 4270 du SCFP, qui représente les travailleuses et travailleurs de soutien de la santé dans Southern Health – Santé Sud. « L’universalité des soins de santé est un pilier de la société canadienne et elle est consacrée dans la Loi canadienne sur la santé. Il devrait être interdit de tirer profit des examens IRM. »

Le nouvel établissement d’IRM privé serait vraisemblablement construit sans l’appui du gouvernement provincial ni du gouvernement fédéral, étant donné que l’entente a été établie entre Niverville Heritage Holdings Inc., la municipalité de Niverville, Liver Care Canada et deux particuliers.

« Le financement et l’offre des soins de santé relèvent de la responsabilité des gouvernements provinciaux et fédéral », a déclaré Darrin Cook. « Comment peut-il être permis d’exploiter cette clinique sans l’appui des ordres de gouvernement ? »

Permettre des cliniques IRM à but lucratif ouvre la porte à une avalanche de fournisseurs de soins de santé privés au Manitoba et aura pour effet de réduire les investissements publics dans de nouveaux établissements publics.

« Si nous voulons vraiment réduire les délais d’attente pour les examens IRM, nous devons investir dans les services IRM publics et veiller à ce que les examens IRM soient utilisés de la façon dont ils sont censés être utilisés », a déclaré Darrin Cook, citant le rapport de 2017 du vérificateur général du Manitoba concernant les délais d’attente pour les examens IRM, et ayant indiqué que l’une des principales raisons pour les délais d’attente est le niveau élevé de demandes inappropriées d’examens IRM.

« Nous soutenons pleinement les investissements à Niverville, et les investissements dans les soins de santé », a déclaré Cook, « mais cette nouvelle clinique IRM privée va introduire un système à deux vitesses où les riches pourront acheter leurs traitements, contrairement aux pauvres, et ce n’est tout simplement pas acceptable. »

La section locale 4270 du SCFP représente environ 2 100 travailleuses et travailleurs de la santé dans Southern Health – Santé Sud.