Clay Suddaby | Service des communications du SCFP

Les Britanno-Colombiens iront aux urnes le 9 mai pour élire leur gouvernement provincial. Après 16 années de compressions, de privatisation et d’attaques contre les travailleurs menées par le gouvernement libéral de droite de la province, le SCFP national et le SCFP-C.-B. ne reculeront devant rien pour sensibiliser les membres du SCFP de la province aux enjeux électoraux.

Grâce à un financement du SCFP national, un coordonnateur des élections provinciales a pu entrer en fonction plus rapidement et l’engagement des membres augmente déjà partout dans la province. Les ateliers et le recrutement de bénévoles ont déjà commencé.

Depuis que les libéraux de la Colombie-Britannique ont pris le pouvoir en 2001, ils ont fermé plus de 250 écoles, affaiblit les conventions collectives des travailleurs de la santé et de l’éducation, privatisé des services publics, et accordé d’immenses baisses d’impôts aux plus riches, tout en augmentant les frais exigés aux autres. Les libéraux de la C.-B. ont remporté les dernières élections en 2013 par une marge d’un peu plus de 5 000 votes dans toute la province. Dans de nombreux comtés, le nombre de membres du SCFP est plus élevé que la marge de victoire des libéraux.