Les travailleurs de la santé de 20 établissements de santé du SCFP qui desservent Winnipeg et le Manitoba se sont regroupés pour former une nouvelle section locale syndicale afin de contrer les attaques du gouvernement provincial contre les services de santé et pour créer une défense solide pour les travailleurs de la santé : la section locale 204 du SCFP.

« Les travailleurs de la santé du SCFP de vingt établissements, comprenant entre autres des hôpitaux, des foyers de soins de longue durée et des cliniques communautaires, ont voté pour se fusionner en une seule section locale de santé forte pour défendre notre système de santé publique ainsi que les patients et les employés qui en ont besoin », a déclaré Debbie Boissonneault, présidente de la section locale 204 du SCFP.

Tout au long de l’été et de l’automne 2017, des membres du SCFP ont tenu des votes sur la fusion des sections locales de la santé du SCFP en une seule section locale, ont établi de nouveaux règlements et élu un nouveau comité exécutif qui représente chacun des 20 établissements de santé.

La section locale 204 du SCFP a reçu l’accréditation officielle de la Commission des relations de travail du Manitoba en novembre 2017.

La section locale 204 se veut aussi une réponse aux compressions du gouvernement dans le système de santé, dont la fermeture de services d’urgence, de centres de soins d’urgence et d’autres services de santé, ainsi que la privatisation, la restructuration chaotique imposée aux travailleurs de première ligne, et les projets de loi 28 et 29 du gouvernement Pallister. « Les travailleurs de la santé ont besoin, plus que jamais, d’une défense forte et unie », a dit Debbie Boissonneault. « Avec les réductions budgétaires du gouvernement, la privatisation et la restructuration chaotique des soins de santé, la section locale 204 du SCFP sera cette défense. »

La section locale 204 lance également la campagne Stop The Health Care Cuts (Fin aux compressions dans la santé), en offrant gratuitement à toutes les personnes de la collectivité des affiches Stop The Health Care Cuts à afficher sur leurs pelouses ou à leurs fenêtres afin d’exprimer leur opposition aux attaques du gouvernement Pallister contre les services de santé. « Nous savons à quel point beaucoup de Manitobains sont en colère contre les attaques du gouvernement contre les services de santé, et nous encourageons tout le monde à commander une affiche Stop The Health Care Cuts pour leur cour, afin de déclarer haut et fort que ces compressions doivent cesser », a déclaré Debbie Boissonneault.

Les membres du public peuvent commander gratuitement une affiche à 204.scfp.ca, et des militants du SCFP leur livreront ces affiches et les installeront gratuitement.

« Avec tous les changements imposés par le gouvernement Pallister dans le système de santé, les Manitobains peuvent être certains que les travailleurs de la santé prennent les moyens nécessaires pour protéger les services et programmes de santé dont nous avons besoin », a conclu Debbie Boissonneault. « Nous formons tous une équipe. »

La section locale 204 du SCFP représente environ 7000 travailleurs de la santé des établissements de santé suivants de Winnipeg : Bethania Mennonite Personal Care Home, l’hôpital Concordia, Golden West Centennial Lodge, Klinic Community Health Centre, Lions Housing Personal Care Centre, Luther Home, Middlechurch Home of Winnipeg, la clinique Mount Carmel, Nine Circles Community Health Centre, Nor’West Co-op Community Health Centre, Pembina Place Mennonite Personal Care Home, Rehabilitation Centre for Children (Physiotherapists/Occupational Therapists), Rehabilitation Centre for Children (staff other than Physiotherapists and Occupational Therapists), Seven Oaks General Hospital, Sexuality Education Resource Centre Manitoba, St. Joseph’s Residence Inc., Grace Hospital, Health Sciences Centre, WRHA – Midwives, WRHA Nutrition and Food Services – Regional Distribution Facility, Women’s Health Clinic.