Les jeunes familles peinent à rejoindre les deux bouts. Les jeunes mères et pères d’aujourd’hui doivent travailler encore plus longtemps et plus fort que leurs parents. Alors que le filet de sécurité sociale s’effrite, plusieurs jeunes familles sont laissées pour compte.

Les collectivités bien soutenues sont des milieux de vie où on peut venir en aide aux parents qui travaillent ou sont aux études et s’assurer que les familles en difficulté ont les ressources nécessaires pour élever leurs enfants. Nous avons besoin d’espaces communautaires au sein desquels les familles peuvent participer activement. Et c’est possible grâce à des programmes intégrés et bien conçus de services de garde. 

Repensons les services de garde.