Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

Québec, le lundi 4 juin 2012 – Dans les négociations entrela Ville de Québec et ses employés du secteur aquatique, représentés par le Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP 4528), une entente de principe est intervenue pour le renouvellement de la convention collective.

Si cette entente est approuvée par les syndiqués, elle assurera le renouvellement de la convention collective jusqu’au 31 décembre 2013. Le précédent contrat de travail était échu depuis le 31 décembre 2010.

Avant d’être rendus publics, les détails de l’entente seront d’abord soumis aux syndiqués en assemblée générale. La date de l’assemblée n’a pas encore été fixée. On s’attend à ce qu’elle se tienne d’ici la fin du mois de juin. Le comité de négociation syndical recommandera l’acceptation de l’entente de principe à ses membres.

Les employés du secteur aquatique se composent principalement des sauveteurs et moniteurs des piscines. À Québec, ils sont au nombre d’environ 425. Le SCFP représente cette catégorie d’employés dans plusieurs villes du Québec.

Le SCFP

Comptant plus de 111 000 membres au Québec, le SCFP représente environ 70 % de l’ensemble des employés municipaux au Québec, soit 29 400 membres. Le SCFP est de plus présent dans les secteurs suivants : les affaires sociales, les communications, l’éducation, l’énergie, les sociétés d’État et organismes publics, les transports aérien et urbain, le secteur mixte, ainsi que les universités. 

  

Renseignements :
Robert Bellerose, Information SCFP, cell.514 247-9266
rbellerose@scfp.qc.ca