Les personnes bispirituelles, lesbiennes, gaies, bisexuelles, queer et trans sont beaucoup trop souvent victimes de harcèlement et de discrimination, et ce même dans nos propres milieux de travail. Un rapport publié récemment par le SCFP, Egale Canada et l’Université Carleton a révélé que les travailleuses et travailleurs LGBTQ2+ et les personnes âgées LGBTQ2+ au Canada ne se sentent pas toujours en sécurité lorsqu’ils travaillent ou qu’ils ont recours à des services publics. La situation est particulièrement difficile pour celles et ceux qui sont aussi aux prises avec le racisme, le capacitisme et d’autres formes d’oppression.

Mais surtout, le rapport montre que des conditions de travail plus sécuritaires pour les personnes LGBTQ2+ dans les services publics sont liées à des conditions de service plus sécuritaires pour la clientèle LGBTQ2+, et vice versa. Les membres du SCFP savent que nos conditions de travail sont les conditions de prestation des services. Et nous luttons chaque jour pour rendre nos milieux de travail et nos services publics plus sécuritaires pour tout le monde. L’homophobie, la transphobie et la biphobie n’ont pas leur place dans nos milieux de travail et dans nos collectivités. Aujourd’hui, et tous les jours, le SCFP s’allie aux personnes LGBTQ2+ pour mettre fin à la violence, au harcèlement et à la discrimination.

Agissez !