Le plan financier du NPD fait la preuve qu’un gouvernement néo-démocrate pourrait respecter ses promesses d’offrir des garderies à 15 dollars par jour, d’améliorer le système de santé public, d’augmenter les prestations de retraite et de créer des emplois, tout en maintenant l’équilibre budgétaire pendant les quatre prochaines années.

Le NPD est le seul grand parti, dans cette élection, à avoir dévoilé son cadre financier. Selon le Toronto Star, « il faut féliciter Mulcair d’avoir chiffré les promesses du NPD bien avant le scrutin du 19 octobre ». (Éditorial du 17 septembre 2015.)

Voici les principaux engagements du NPD à ce jour :

  • Protéger et renforcer le système de santé public en rétablissant le financement du fédéral, en donnant accès à des médicaments abordables et en augmentant les investissements dans la santé mentale, les soins palliatifs, les soins à domicile et les soins de longue durée s’adressant aux personnes âgées.
  • Créer un système national de garderies abordables et accessibles totalisant un million de places qui ne coûteront pas plus de 15 dollars par jour aux parents.
  • Bonifier les prestations du Régime de pensions du Canada (RPC) et de la Régie des rentes du Québec (RRQ) et augmenter le Supplément de revenu garanti (SRG). Ramener à 65 ans l’âge d’admissibilité au SRG et à la sécurité de la vieillesse (SV).
  • Faire des investissements ciblés afin de créer des emplois, de diversifier l’économie et de nourrir une économie durable.
  • Augmenter de beaucoup le financement accordé pour les transports en commun, les infrastructures municipales, les autres infrastructures communautaires publiques et le logement social.
  • Réformer l’assurance-emploi et bonifier considérablement ses prestations.
  • Hausser le salaire minimum fédéral à 15 dollars l’heure.

Selon le cadre financier du NPD, on peut financer toutes ces mesures tout en maintenant l’équilibre budgétaire. Il suffit de hausser l’impôt des sociétés de deux points de pourcentage seulement, de cesser de subventionner les carburants fossiles, d’éliminer les échappatoires fiscales et de cesser de subventionner les partenariats public-privé par le truchement du Fonds PPP Canada.

Les membres du SCFP comme le reste de la population savent que le NPD a une feuille de route convaincante en matière d’économie et de fiscalité. Ses politiques bénéficieront aux travailleurs. Après tout, Tommy Douglas a présenté 17 budgets équilibrés lorsqu’il qu’il dirigeait la Saskatchewan. C’est possible d’équilibrer le budget tout en répondant aux besoins de la population. 

Et ils ont raison. Sous les gouvernements néo-démocrates :

  • le taux de chômage était nettement inférieur;
  • le salaire réel et la croissance des salaires des travailleurs étaient nettement supérieurs;
  • le déficit, le ratio de la dette et la croissance de la dette étaient moins importants;
  • et malgré l’alarmiste de la presse des affaires, les profits des sociétés connaissaient une croissance plus forte sous les gouvernements néo-démocrates.