Au Regency Park Nursing Home, un foyer de soins de longue durée privé de Windsor, en Ontario, un supplément salarial provincial censé être permanent vient de disparaître, sans prévenir, du chèque de paye des préposées et préposés aux services de soutien de la personne (PSSP).

« Nous sommes choqués, c’est le moins qu’on puisse dire », raconte Donna Debro, présidente du SCFP 3593, qui représente du personnel dans cet établissement. « Nous avons d’abord cru à une erreur, mais la direction vient de nous dire que ce supplément n’est plus inclus, sans autre forme d’explication. Les PSSP sont le groupe soignant le moins bien payé de tout le système de santé. C’est donc un gros coup financier pour eux à un moment où le coût de la vie monte en flèche. »

Le SCFP a déposé des griefs, mais la direction nie avoir fait quoi que ce soit de mal. Aucune information n’a été communiquée par le siège social d’Universal Care, l’entreprise chargée de la gestion de l’établissement.

« Faire ça en pleine crise provinciale de dotation en personnel ? C’est inexcusable ! » lance Debra Maxfield, présidente du Comité de coordination du personnel de la santé au SCFP. « Ces gens ont travaillé dur tout au long de la pandémie et ils affichent un taux élevé d’épuisement professionnel. Ils doivent déjà travailler régulièrement en effectif réduit. Le retrait du supplément ne va faire qu’aggraver la situation. Un tel mépris ne fera que chasser les PSSP à un moment où chaque foyer de SLD de la province a du mal à trouver du personnel qualifié. »

Le gouvernement provincial a commencé à verser le supplément salarial des PSSP pendant la pandémie, avant de le rendre permanent.

Sa disparition subite a forcé des gens à annuler des voyages, modifier des projets de mariage et couper dans la facture d’épicerie.

« À notre connaissance, aucun autre établissement de SLD en Ontario n’a cessé de payer ce supplément, précise Mme Maxfield. Cette situation avec Universal Care serait unique en son genre. L’entreprise doit résoudre ce problème immédiatement. Et si elle ne le fait pas, le gouvernement doit intervenir pour s’assurer que l’argent va aux gens qui l’ont gagné. »