Pierre-Guy Sylvestre | Service de Recherche du SCFP

Évaluer des offres salariales patronales multiples et les comparer aux demandes syndicales n’est pas une mince tâche. Heureusement, il existe une méthode pour vous aider à prendre la bonne décision. Elle permet aussi de comparer les offres patronales aux demandes syndicales.

Afin de bien comprendre comment procéder, nous allons prendre un exemple fictif où la convention collective envisagée serait en vigueur de 2017 à 2021, période durant laquelle l’employeur veut répartir des augmentations salariales de 12,5 pour cent sur cinq ans.

La première offre patronale est de 2,5 pour cent par année. La deuxième de 3,5 pour cent la première année, de 2,5 pour cent les trois années suivantes et de 1,5 pour cent la dernière. La troisième est de 1,5 pour cent la première année, de 2,5 pour cent les trois années suivantes et de 3,5 pour cent la dernière. La dernière offre est de 2,5 pour cent les deux premières années, plus un montant forfaitaire de 2,5 pour cent pour chacune des trois dernières années.

Pour déterminer quelle est la meilleure offre, il faut d’abord calculer le salaire moyen des travailleurs de l’unité de négociation. Dans notre exemple, il est de 40 000 dollars. Pour chacune des quatre offres, il faut ensuite multiplier le salaire moyen de l’année précédente par 1 plus le pourcentage d’augmentation offert. Par exemple, pour l’offre 1, l’équation pour trouver le salaire de 2017 est la suivante : 

40 000 $ X (1+ 0,025) = 41 000 $ 

Pour les autres années, on reprend le même calcul.

Lorsque des montants forfaitaires sont offerts, il faut multiplier le pourcentage et le salaire de la dernière année pour lequel une hausse salariale a été accordée. Dans notre exemple, comme des montants forfaitaires de 2,5 pour cent seraient versés à partir de 2019, on multiplie donc le pourcentage et le salaire de 2018, dernière année où le salaire aura été augmenté.

Afin de comparer les offres, on utilise le montant total versé pour la durée de la convention collective ainsi que le pourcentage d’augmentation final, que l’on obtient en divisant le salaire final par le salaire initial, moins 1, puis en multipliant par 100 : 

AUGMENTATION % = ( ( SALAIRE FINALSALAIRE INITIAL ) - 1 ) * 100

Pour l’exemple avec les montants forfaitaires, le salaire final correspond à celui de l’année 2018 puisque c’est la dernière année où une augmentation salariale a été offerte.

Une fois tous les calculs terminés, on constate qu’en termes de montant total versé aux membres sur cinq ans, la deuxième offre est la meilleure. Par contre, la première offre permet d’obtenir un salaire final légèrement supérieur aux autres offres. Consultez le tableau ci-joint pour avoir une vue d’ensemble des diverses offres.