Consœurs, confères et amis,

Nous entrons maintenant dans la deuxième année de la pandémie et je suis toujours aussi inspiré par l’engagement indéfectible des membres et du personnel du SCFP de tout le pays. La détermination du SCFP à offrir des services publics de grande qualité et d’autres soutiens à nos collectivités est le reflet de l’importance critique de notre travail.

Pendant la pandémie, nous avons continué à surveiller nos dépenses de très près. Je suis particulièrement fier du travail accompli par le personnel de la direction pour réduire les dépenses. Grâce à ces efforts, nous nous retrouvons avec un surplus d’exploitation, même si nos revenus de capitation sont légèrement inférieurs au budget.

Comités nationaux

Depuis mon dernier rapport, j’ai pu me joindre à plusieurs réunions virtuelles des comités nationaux. En voyageant moins, nous sommes plus disponibles et il devient plus facile de participer à diverses réunions et activités. Depuis la réunion du Conseil de mars, j’ai participé aux réunions des comités suivants :

  • Comité national sur les bibliothèques
  • Comité national pour l’alphabétisation et les compétences essentielles
  • Comité national de coordination sur la sous-traitance et la privatisation
  • Comité national de santé et de sécurité
  • Groupe de travail national de la garde à l’enfance
  • Comité national de l’environnement
  • Comité national des femmes
  • Comité national sur les questions de santé
  • Groupe de travail national sur l’éducation postsecondaire

Les membres des comités nationaux apportent des points de vue nécessaires reliés à leurs domaines de connaissance et à leurs régions. Il est particulièrement important de savoir ce que pensent les membres du pays, surtout en ces temps difficiles.

Vérifications du SCFP national

Même si la pandémie a fait vivre à tous les organismes à charte d’importantes perturbations, la saison des vérifications a été très occupée pour les secrétaires-trésoriers et les syndics de tout le pays. Mon bureau reçoit toujours un nombre élevé de rapports de vérification des syndics. La date limite pour l’envoi des rapports de vérification des syndics de 2020 a été prolongée jusqu’au 30 septembre 2021.

Au SCFP national, pour la deuxième année de suite de façon virtuelle, nos vérificateurs externes ont terminé leur examen annuel exhaustif de nos finances et de nos systèmes financiers. Quant aux syndics nationaux du SCFP, ils ont mené leur vérification annuelle en juin. Les deux rapports seront présentés à cette réunion du Conseil.

J’aimerais souligner le travail très important accompli par nos syndics et notre personnel au bureau national. Ils se sont efforcés de créer les conditions nécessaires à la réussite et au soutien de ces processus en évolution.

Sous-comité du CEN sur l’examen de la Caisse de grève

En 2016, le Conseil exécutif national a entrepris un examen des Règlements de la Caisse de grève et s’est engagé à faire cet exercice à tous les quatre ans. L’examen vise à faire en sorte que les Règlements continuent à répondre aux besoins des membres et à appuyer adéquatement nos sections locales lorsque les négociations achoppent. Le rapport sera présenté à cette réunion du Conseil. Les dernières révisions des Règlements de la Caisse de grève ont été mises en œuvre en décembre 2017, après le congrès national qui a eu lieu cette année-là.

Appels régionaux pancanadiens avec les leaders du SCFP

À la fin de mars et au début d’avril, Mark et moi avons tenu une série de réunions virtuelles avec des leaders de tout le pays. Nous avons invité des membres d’exécutifs de sections locales à nous parler des enjeux touchant leurs sections locales et des effets prolongés de la pandémie pour nos membres. Nous les avons remerciés pour leur leadership exemplaire pendant cette période difficile. J’ai beaucoup apprécié le temps et les efforts consentis par les centaines de leaders du SCFP qui se sont joints à ces rencontres.

Congrès des divisions

Pour la deuxième année de suite, la saison des congrès des divisions a été complètement transportée sur des plateformes virtuelles. J’ai eu l’honneur d’assister aux congrès suivants :

  • Congrès du SCFP-Nouveau-Brunswick – 23 et 24 avril
  • Congrès de la division du SCFP-Québec – 11 mai
  • Congrès de la division du SCFP-Colombie-Britannique – du 19 au 21 mai
  • Congrès du SCFP-Île-du-Prince-Édouard – 21 mai
  • Congrès de la division du SCFP-Ontario – du 26 au 28 mai
  • Congrès de la division du SCFP-Nouvelle-Écosse – les 31 mai et 1er juin

Tout le monde sait que j’ai une forte préférence pour les réunions et les congrès en personne, où je peux rencontrer les délégués, discuter avec eux et les écouter me parler de leurs défis et de leurs réussites. Je dois dire que, grâce au leadership des divisions provinciales et au soutien extraordinaire de leurs exécutifs, comités et personnel, chaque congrès a réussi à traiter des affaires courantes, en plus de permettre un niveau de participation élevé des délégués.

Conférences des Conseils de négociations de l’Ontario

Conseil des syndicats d’hôpitaux de l’Ontario

Le 26 avril, j’ai été invité à prendre la parole devant les délégués représentant nos membres du secteur des soins de santé de la province, surtout du secteur hospitalier. J’ai salué chaleureusement les délégués, qui ont dû littéralement se battre dans un environnement de pandémie pendant plus d’un an. J’ai félicité la direction du CSHO et ses délégués qui sont restés forts et unis dans la lutte pour le respect que méritent nos membres, que ce soit pour des EPI adéquats, des congés de maladie payés ou une paie de pandémie équitablement distribuée. Les membres du CSHO ont dû descendre dans la rue pour se faire entendre. J’ai été très fier d’être à leurs côtés dans leur lutte.

Conseil des syndicats de conseils scolaires de l’Ontario

Dans le discours que j’ai prononcé devant les délégués, en mars, j’ai félicité les leaders des conseils scolaires pour l’engagement exemplaire dont leurs membres ont fait preuve pendant la pandémie. Les membres des conseils scolaires du SCFP continuent à appuyer les élèves ayant des besoins spéciaux et ceux qui ont vécu des stress particuliers provoqués par la pandémie. Les membres ont élaboré de nouvelles exigences de nettoyage et responsabilités de présentation de rapports et s’y sont adaptés, tout en luttant pour des EPI plus adéquats et plus nombreux, une meilleure ventilation, des bulles d’élèves plus petites et du personnel additionnel. Il y a eu beaucoup de victoires et les membres du SCFP se sont dévoués sans compter.

Congrès national du Nouveau Parti démocratique

La délégation du SCFP s’est jointe à plus de 2 000 autres participants pour assister au congrès du NPD fédéral de 2021, tenu au début d’avril. Même si nous étions dans nos salons, la délégation du SCFP a pu se connecter et rester en contact grâce à notre propre canal Slack.

Je suis très fier du travail accompli par Jagmeet Singh et les députés pendant la pandémie et de l’importance qu’accorde le parti aux travailleurs du Canada et à leurs familles. Les résolutions adoptées témoignent de cet engagement, notamment à l’égard de meilleurs soins de longue durée, un dossier cher au SCFP depuis longtemps. Le NPD a aussi promis de faire payer leur juste part aux plus riches, d’obtenir des congés de maladie payés, d’élaborer un plan de reprise vert axé sur les travailleurs et d’instaurer une prestation canadienne des travailleurs adéquate.

Congrès annuel de la Fédération canadienne des municipalités

Chaque année, le SCFP national participe à la conférence de la FCM, où nous faisons la promotion de la vision de notre syndicat pour les municipalités. Cette année, la conférence a eu lieu virtuellement, du 1er au 4 juin, et j’ai eu le plaisir d’y participer comme membre de la délégation du SCFP. L’événement offre l’occasion d’échanger des points de vue sur des priorités communes, tout en créant des liens avec des élus municipaux et avec des membres du personnel de centaines d’administrations municipales de tout le pays.

Cette année, le SCFP a tenu un stand virtuel au salon professionnel, en plus de présenter un atelier très apprécié sur les défis entraînés par les bibliothèques gérées par des municipalités, qui ont dû adapter leur travail pour assurer le maintien des services offerts aux collectivités, en insistant particulièrement sur les personnes en difficulté. Les délégués du SCFP ont participé à de nombreux panels et ateliers. La participation du SCFP à cette conférence nationale permet de faire entendre la voix des travailleurs dans la conversation municipale nationale sur les infrastructures, le commerce et la protection des services publics.

Congrès de la FIQ/FIQP

Le 7 juin, j’ai été invité à la séance d’ouverture du congrès virtuel de la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec. La présidente Nancy Bédard a rappelé aux 300 délégués que leurs membres ont travaillé sans discontinuer pour que la population reçoive des soins de qualité au cours de la dernière année. Il est grand temps que le gouvernement du Québec reconnaisse l’importance de leur rôle et conclue les négociations.

Congrès du CPSS

Le 9 juin, j’ai participé au congrès du Conseil provincial du soutien scolaire. J’ai félicité les délégués pour la conclusion de très difficiles négociations avec le gouvernement du Québec. À la table centrale des négociations, ils ont obtenu des gains majeurs pour tous leurs membres.

Assemblée générale du Congrès du travail du Canada

J’ai participé à l’Assemblée générale virtuelle du CTC, du 16 au 18 juin. Le Congrès est l’organisation syndicale centrale à laquelle adhèrent les syndicats canadiens pour travailler à des enjeux communs et à des campagnes. Le SCFP mise beaucoup sur le succès du CTC et lui fournit un soutien financier important sous forme de paiements de capitation chaque année. Le SCFP a travaillé fort à faire élire l’Équipe ensemble afin d’imprimer une nouvelle direction au CTC. J’ai été fier d’appuyer l’Équipe ensemble aux élections. La présidente Bea Bruske, la vice-présidente Siobhan Vipond et la secrétaire-trésorière Lily Chang, membre du SCFP, ont été élues. Nous félicitions le nouveau Conseil exécutif et le Conseil canadien.

Programme d’aide aux employés du SCFP

Après de nombreuses années à occuper le poste de coordonnateur du PAE, Blain Morin a pris sa retraite. Je souhaite la bienvenue au nouveau coordonnateur du PAE, Jamal Abiad, qui assumera ce rôle extrêmement important dans notre organisation avec dévouement et une énergie renouvelée.

ÉTATS FINANCIERS POUR LE TRIMESTRE TERMINÉ LE 31 MARS 2021

Caisse générale

L’actif total de la Caisse générale au 31 mars 2021 était de 308,2 millions de dollars, comparativement à 299,1 millions de dollars au 31 décembre 2020. Les postes d’importance sont détaillés ci-dessous.

Le solde bancaire au 31 mars 2021 était de 39,2 millions de dollars, en hausse de 13 millions de dollars par rapport au solde du 31 décembre 2020. Le solde bancaire inclut diverses réserves de liquidités destinées au congrès de 2021, aux prestations de retraite, au financement des avantages sociaux futurs, à l’entretien des propriétés et au Fonds des édifices régionaux.

Le passif total de la Caisse générale s’élevait à 267,8 millions de dollars au 31 mars 2021, en hausse de 261,4 millions de dollars au 31 décembre 2020.

Le véritable passif calculé par notre actuaire au 31 décembre 2020 était de 244,6 millions de dollars, comparativement à 222,8 millions de dollars à la fin de 2019. Le bilan au 31 décembre 2020 montrait un passif de 194,8 millions de dollars, ce qui laissait un écart non inscrit de 49,8 millions de dollars.

Heureusement, à la fin du premier trimestre de 2021, en partie grâce au rendement positif des marchés de placement, nous avons inscrit une hausse globale de 6,2 millions de dollars pour le passif comptabilité, ce qui porte le passif total au 31 mars 2021 à 200,1 millions de dollars.

Le solde de la Caisse au 31 mars 2021 se situe à 40,4 millions de dollars, dont un total de 3,2 millions de dollars est réservé comme suit : 772 000 $ pour la Caisse de participation aux congrès et aux activités nationales et 2,4 millions de dollars pour le Fonds pour les édifices régionaux. Avec ce qui reste du solde de la Caisse, nous avons investi 69,1 millions de dollars dans les immobilisations, ce qui laisse un solde sans restriction négatif de 32 millions de dollars. En somme, tout l’avoir de la Caisse générale est affecté, soit parce qu’il a été alloué à des fins précises, soit parce qu’il a été utilisé pour des immobilisations.

Le surplus d’exploitation pour l’exercice s’élève à 2,7 millions de dollars, comparativement à un déficit prévu de 1,5 million de dollars. Les revenus de capitation sont inférieurs au budget de 158 000 $ et le total des revenus est supérieur au budget de 3,7 millions de dollars, surtout grâce à un gain non réalisé de 3,9 millions de dollars dans nos comptes de placement dû à un gain modéré des marchés financiers au cours du premier trimestre. Les dépenses totales sont inférieures au budget de 490 000 $.

Les salaires sont inférieurs au budget de 1 million de dollars, les avantages sociaux courants sont supérieurs au budget de 163 000 $ et les avantages sociaux futurs, excluant la provision pour ajouter les gains et pertes au passif, sont supérieurs au budget de 383 000 $. Les salaires des directeurs et des conseillers sont inférieurs au budget de 2,6 %, ou 402 000 $, et ceux du personnel administratif et technique sont inférieurs au budget de 5,3 %, ou 156 000 $. Les salaires du personnel de bureau sont aussi inférieurs au budget de 5,2 %, ou 245 000 $. Le coût des remplacements pour les congés annuels est inférieur au budget de 90 %, ou 278 000 $.

De façon cumulative, les autres dépenses d’exploitation, incluant les programmes, sont inférieures au budget de 3,8 millions de dollars. Voici quelques éléments significatifs :

  1. Les dépenses consacrées aux déplacements sont inférieures au budget de 835 000 $, surtout étant donné la réduction des déplacements pour affaires.
  2. Les dépenses consacrées aux programmes pour les directions nationales sont inférieures au budget de 527 000 $ pour le premier trimestre, en grande partie à cause du moment où les dépenses ont été engagées.
  3. Les dépenses consacrées à l’orientation stratégique sont inférieures au budget de 501 000 $ à ce moment de l’année.
  4. Les coûts fixes de dotation en personnel sont inférieurs au budget de 391 000 $, en grande partie parce qu’il n’y a pas eu beaucoup de déplacements par véhicule jusqu’à maintenant cette année.
  5. Les dépenses consacrées au PAE sont supérieures au budget de 266 000 $.

Caisse nationale de défense

Au 31 mars 2021, l’actif total s’élevait à 18,6 millions de dollars, comparativement à 18,8 millions de dollars au 31 décembre 2020. Le solde au 31 mars 2021 était de 1,9 million de dollars, en hausse de 100 000 $ par rapport au 31 décembre 2020. En outre, nous avions des placements totalisant 14,6 millions de dollars au 31 mars 2021, en très légère baisse par rapport au 31 décembre 2020.

Au titre du passif, nous avions des comptes créditeurs et des charges à payer de 796 000 $ au 31 mars 2021, comparativement à 1,1 million de dollars au 31 décembre 2020. Nous avions aussi un passif de 9,9 millions de dollars pour les campagnes à frais partagés, passif qui a augmenté de 500 000 $ depuis la fin de 2020. Enfin, nous devions 186 000 $ à la Caisse générale au 31 mars 2021.

Au 31 mars 2021, le solde de la Caisse s’établissait à 7,7 millions de dollars, par rapport à 6,8 millions de dollars au 31 décembre 2020.

Les fonds consacrés aux campagnes à frais partagés approuvées par le Conseil Exécutif National pour le premier trimestre de l’année, totalisent 1 190 554 $ sur un budget annuel de 4,0 millions de dollars. Il y a eu recouvrement de 336 330 $ de fonds non utilisés de campagnes à frais partagés précédentes qui ont été fermées durant le premier trimestre de l’année. Les dépenses consacrées aux grandes campagnes de recrutement se sont élevées à 688 269 $ sur un budget annuel de 4,0 millions de dollars. Les dépenses consacrées aux initiatives nationales en matière de stratégie ont totalisé 549 248 $ sur un budget annuel de 2,7 millions de dollars. Les dépenses consacrées aux initiatives régionales en matière de stratégie ont totalisé 160 966 $ sur un budget annuel de 2,325 millions de dollars.

Caisse nationale de grève

L’état de la situation financière est présenté à titre de Relevé 1. Les comptes débiteurs et créditeurs ont trait aux activités et programmes divers en cours de la Caisse nationale de grève et présentent un portrait de notre actif et de notre passif au 31 mars 2021.

L’actif total de la Caisse de grève au 31 mars 2021 s’élevait à 133 millions de dollars, en légère hausse par rapport au 31 décembre 2020. Cet actif était formé de 5,2 millions de dollars en liquidités, de 2 millions de dollars en capitation à recevoir et de 125,8 millions de dollars en placements.

Au titre du passif, nous avions des comptes créditeurs et des charges à payer totalisant 457 000 $, ainsi qu’un montant de 503 000 $ dû à la Caisse générale.

Les revenus de la Caisse de grève, y compris les revenus de placement, étaient de 3,8 millions de dollars et les dépenses se sont élevées à 807 000 $, ce qui donne un surplus avant les gains non matérialisés de 3 millions de dollars. Un gain non matérialisé de 830 000 $ a été inscrit dans les placements de notre Caisse de grève au premier trimestre de 2021.

GRÈVES, LOCK-OUT ETGLEMENTS

Section locale 2348-09 (MB) – Conseil interconfessionnel de l’immigration du Manitoba Inc., 19 membres en lock-out depuis le 28 avril 2021.

Section locale 375 (QC) – Association des Employeurs Maritimes, 1 000 membres en grève rotative, du 13 avril au 2 mai 2021.

Dix sections locales représentant le secteur de l’éducation du Québec (QC) – 3 976 membres en tout, qui font des grèves d’une journée à différents moments pendant le mois de mai 2021.

RETARD DANS LES PAIEMENTS DE CAPITATION

Pour le trimestre terminé en mars 2021, les paiements en retard s’élevaient à 5 081 $, une baisse de 4 993 697 $ (49,57 %) par rapport au trimestre terminé en décembre 2020. Les retards ont diminué de 63,84 % par rapport à mars 2020.

RAPPORT SUR LA TECHNOLOGIE DE L’INFORMATION (TI)

Avec presque la moitié de 2021 derrière nous, le Service de la TI continue son travail comme d’habitude, à distance, tout en aidant le reste du personnel du SCFP à en faire autant. Pendant le deuxième trimestre, la TI a exécuté les plans approuvés pour le remplacement du système de capitation du SCFP, les nouvelles versions du SGRM, les améliorations au système de gestion des ressources humaines Avanti du SCFP, les améliorations au nouvel Intranet du SCFP – ConnexionSCFP, le renforcement de la sécurité de la TI du SCFP et la distribution des nouveaux ordinateurs portables aux 350 membres du personnel.

Développement du système de capitation

À cause des complexités inhérentes à notre processus de revenus, le développement du nouveau système a exigé plus de temps que prévu dans le plan du projet original. Le travail de conception et de développement a été fractionné en sept segments, qui sont maintenant terminés. Les essais avec les usagers et la formation sont commencés et se poursuivront pendant le mois de juin 2021. Les plans de mise en œuvre font toujours l’objet de discussion. En effet, à cause des retards dans le développement, la date de livraison d’abord prévue tombait un peu trop près de l’entrée en vigueur du nouveau système de capitation pour le processus d’inscription au congrès. Les décisions sur les plans de mise en œuvre et les échéanciers seront prises au début de l’été.

Système de ressources humaines Avanti

Sous la nouvelle direction de l’équipe des RH, une liste de priorités a été créée. Une bonne partie de ces priorités a trait à la réduction du papier et au passage des processus manuels à l’automatisation, compris dans le logiciel RH Avanti. Les services du fournisseur (Avanti) ont été retenus pour aider à répondre aux besoins des RH.

Système de gestion de la relation membre (SGRM)

L’interface entre le SGRM et le nouveau système de facturation de la capitation, ainsi que les ajouts nécessaires au module d’information sur les sections locales (SISL) en sont toujours à l’étape des essais, ce qui inclut la saisie du rapport de vérification des syndics, présentement exécutée dans l’ancien système de capitation.

Une nouvelle version du SISL, instaurée à la fin d’avril, exige que l’usager identifie l’unité de négociation à laquelle appartient le membre lorsqu’il ajoute un profil ou le met à jour. Cette exigence fera aussi partie des modules d’éducation (ED) et de gestion des événements (GE) qui seront en place à la mi-juin. Ce changement a été rendu nécessaire pour faciliter une future version du SISL qui permettra aux sections locales d’accéder au SGRM-ISL afin de gérer l’information sur leurs propres membres. L’association des membres à leur unité de négociation sera essentielle pour permettre aux sections locales de gérer l’information et de communiquer avec leurs membres. La prochaine version du SISL en est à l’étape de la planification de la mise en œuvre.

Une nouvelle version du module des conventions collectives (CC) a été publiée à la fin de mai. Elle comprend un nouveau tableau de bord pour les chercheurs, qui peuvent rapidement trouver des données par secteur, industrie et province et voir des indicateurs de rendement clés, comme les conventions et les règlements arrivés à échéance. On prévoit instaurer et concevoir des tableaux de bord pour d’autres groupes d’usagers du module CC.

D’autres améliorations du SISL sont prévues dans les mois à venir, dont la capacité de suivre et de produire des rapports sur les campagnes de recrutement.

Intranet du SCFP

Les membres du personnel de tout le pays consultent régulièrement Connexion SCFP. Les demandes d’améliorations et d’idées pour de nouveaux contenus relatifs aux bibliothèques existantes sont donc constantes, ce qui est une bonne chose, puisque cela montre que le site ajoute de la valeur. Dans le cadre des activités de gestion du changement, les directrices et directeurs ont été invités à participer à un sondage pour faire part de commentaires généraux sur l’utilisation et l’expérience de ConnexionSCFP. Les résultats ont été positifs et constructifs dans l’ensemble.

L’équipe du projet est à revoir les priorités et les améliorations de ConnexionSCFP pour garder le site dynamique et à jour, avec un contenu pertinent. La liste des priorités comprenait un nouveau « Site de ressources pour les conseillères et conseillers syndicaux », qui a été lancé en avril. Il permet aux conseillères et conseillers syndicaux du SCFP d’accéder aux ressources officielles importantes les plus récentes du SCFP national pour les négociations. Les autres priorités incluent une formation accrue pour les gestionnaires de contenu axé sur de nouvelles caractéristiques qui bonifient leur expérience de publication sur ConnexionSCFP.

Projet d’amélioration de la sécurité TI

Nous savons tous que la cybercriminalité a beaucoup augmenté, tant en ce qui a trait au nombre de tentatives qu’à la sophistication accrue des outils utilisés. Dans le budget de 2021, le lancement d’un projet d’amélioration de l’ensemble de notre plateforme de sécurité TI a été approuvé. La nouvelle solution de sécurité TI 24/7 pour tous les ordinateurs portables a été lancée pour tous les utilisateurs en mai. Jusqu’à maintenant, environ 75 % du personnel s’est inscrit au programme. Nous travaillons à compléter la migration pour les autres membres du personnel et nous ferons porter nos efforts sur la sensibilisation à la sécurité des utilisateurs pendant le reste de l’année.

Infrastructure et opérations de la TI

Pour compléter la solution de sécurité TI mentionnée ci-dessus, le SCFP mettra en place, plus tard en juin, une politique de comptes et de mots de passe plus sûrs. Lorsqu’elle sera prête, les utilisateurs pourront réinitialiser leurs propres mots de passe sans l’intervention du centre de soutien s’ils l’ont oublié ou s’ils ont été bloqués et n’ont plus accès à leur compte. La TI a aussi commencé la distribution de nouveaux ordinateurs portables conçus pour être configurés par l’utilisateur sans intervention directe de la TI et partout où l’utilisateur a accès à Internet.

PROPRIÉTÉS ET BAUX

L’actuelle pandémie de COVID-19 a obligé le groupe de gestion des propriétés à recentrer ses activités. Nous continuons à faire le travail nécessaire pour assurer la sécurité des édifices inoccupés et nous avons ajusté nos activités à mesure que les bureaux sont entrés dans la phase 1 et en sont sortis au cours des derniers mois. Nous avons dû réduire une bonne partie de nos projets d’immobilisations, mais nous continuons à nous occuper des travaux qui ne peuvent pas attendre.

L’équipe des propriétés poursuit la mise en œuvre des protocoles de prévention contre la COVID-19, incluant la variation et la mise à jour des exigences en fonction de la situation des bureaux, ainsi que la désinfection quotidienne des points de contact dans les bureaux rouverts, afin de maximiser la sécurité de notre environnement de travail et empêcher la propagation de la COVID-19. Nous avons créé des directives claires pour tous les entrepreneurs en entretien ménager et leur personnel, nous leur avons offert les produits désinfectants adéquats et nous avons créé des formations en ligne obligatoires pour assurer l’efficacité de la désinfection.

À cause des restrictions budgétaires imposées par la COVID-19 et des incertitudes qu’elle cause, nous avons opté pour des stratégies de renouvellement de baux à court ou moyen terme lorsque nous le pouvions. Nous avons ainsi conclu des ententes de renouvellement de baux pour les bureaux de Sault-Ste-Marie et Windsor. Toutefois, nous avons choisi d’emménager dans de nouveaux locaux à Fort McMurray et Sudbury.

Nous étudions nos options pour certains baux échus en 2021, comme ceux de Kitchener, Oshawa, Medicine Hat et Terrace.

CONFÉRENCES ET ÉVÉNEMENTS

Notre calendrier de conférences et d’événements est resté rempli au cours des derniers mois après la Conférence sur les droits de la personne, tenue du 1er au 4 mars 2021. Nos membres ont plus que jamais besoin de se réunir et de discuter des enjeux et des défis qui les concernent. Nos comités nationaux ont organisé des réunions pour offrir cette possibilité aux membres.

Nous nous préparons maintenant à notre 29e congrès biennal du SCFP, qui aura lieu au Centre des congrès de Vancouver (Édifice ouest), du 22 au 26 novembre 2021. Le préavis a été affiché sur le site Web scfp.ca et les sections locales ont reçu le lien par courriel le 7 avril. La convocation officielle et les formulaires de lettres de créance seront envoyés à nos sections locales du SCFP et seront en ligne d’ici le 24 août. Encore une fois, nous sommes impatients de participer à ce congrès très attendu.

Le SCFP a prévu une conférence virtuelle si les restrictions visant les rassemblements en personne se prolongent jusqu’à l’automne. Nous espérons que nous pourrons nous réunir en personne en novembre. Nous avons très hâte de vous voir à Vancouver!

ADMINISTRATION DUGIME DE RETRAITE

Dans le cadre de l’examen de ses placements, le CFM a choisi PH&N comme nouveau gestionnaire de placements pour le mandat de titres à revenu fixe. Le mandat avec Gestion de placements TD (titres à revenu fixe canadien) a pris fin.

Le processus d’évaluation actuarielle au 1er janvier 2021 est en cours. Le calcul de la hausse de l’indexation entrée en vigueur le 1er janvier 2021 se fera dès que l’évaluation actuarielle sera complétée. Les rajustements aux prestations mensuelles seront faits une fois l’indexation déterminée, rétroactivement au 1er janvier 2021.

Le Conseil de fiducie mixte s’est réuni au début de juin pour discuter des enjeux et des activités relatifs au régime de retraite.

Les vérificateurs du Régime de retraite des employé(e)s du SCFP ont terminé la vérification de la Caisse pour 2020 et les états financiers de 2020 seront déposés auprès des autorités réglementaires en juin.

Le numéro du printemps de l’infolettre Le Lien est accessible sur le site du RRES.

Le personnel du Régime de retraite travaille présentement à la préparation des relevés annuels des participants. Les participants actifs auront aussi accès à leurs relevés annuels de 2020 sur le site Web du Régime, à www.rres.ca, à des fins d’estimation de la retraite.

Retraites

  • Richard A. Panciera, bureau du président national – 1er juin 2021
  • James K. Morrison, bureau de Kitchener – 1er juillet 2021
  • Ross Idler, bureau régional de la Colombie-Britannique – 1er août 2021
  • Greg Burkitt, bureau régional de la Colombie-Britannique – 1er septembre 2021
  • Vanessa F. Kelly, Service de la recherche, de l’évaluation des emplois et de la santé-sécurité – 1ernovembre 2021
  • Carole Bouchard, bureau régional du Québec – 1er novembre 2021
  • Lorelei Martin, bureau régional de l’Ontario – 1er janvier 2022
  • Steve Kenney, bureau de London – 1er mars 2022

CONCLUSION

Nous sommes tous impatients de voir diminuer les cas de COVID et les taux d’hospitalisation et de recevoir notre deuxième dose de vaccin au cours des mois qui viennent. Région par région, les membres du SCFP seront là pour aider nos collectivités à rouvrir et ils continueront à jouer un rôle de premier plan dans la réponse à la pandémie partout au pays.

Soyez prudents. Soyez forts. Et soyez unis.

Respectueusement soumis par,

Le secrétaire-trésorie national,

CHARLES FLEURY