L'avenir est publicCharles Brenchley | Service des communications

Au début décembre, des intervenants progres­sistes du monde entier, dont des chercheurs, des syndicalistes et des activistes communau­taires, se sont réunis à Amsterdam pour établir des stratégies visant à renverser la privatisation des services publics.

La conférence L’avenir est public s’inscrivait dans la lignée des efforts que mène le SCFP avec ses partenaires canadiens et internationaux pour freiner la privatisation et exiger des services publics robustes et adéquatement financés. Plus de 350 participants du monde entier ont pris part à la conférence.

La conférence a permis de souligner que nous vivons un moment crucial qui exige des mesures décisives. Ces échanges sont cruciaux pour le SCFP, car ils lui permettent de parler du travail qu’il accomplit dans le dossier de la privatisation, en plus de découvrir des moyens de renforcer ses efforts et de bâtir des réseaux internationaux de solidarité.

Le SCFP mène une discussion sur les régimes de retraite

Le SCFP a mené une discussion sur les régimes de retraite publics et leur rôle dans la privatisation des infrastructures publi­ques dans le monde. La discussion, animée par Daria Cibrario de l’Interna­tionale des services publics, s’est centrée sur la nécessité de trouver des façons de tenir nos régimes de retraite publics responsables de leurs décisions de placements et de veiller à ce qu’ils ne contribuent pas à une dynamique de privatisation.

Pour voir l’enregis­tre­ment complet de la discussion, consultez la page Facebook du SCFP.