Les membres du SCFP 561 ont ratifié à 97 pour cent l’entente qui transfère les employés en service cotisant au régime de retraite non enseignant (NTPP) du district scolaire 43 au régime de retraite municipal de la Colombie-Britannique (MPP).

Le décompte des voix s’est déroulé samedi, à la fin de la dernière de trois assemblées où les syndiqués ont pris connaissance des détails de l’entente avant de se prononcer sur sa ratification. Les retraités actuels du district scolaire 43 restent avec le NTPP.

« Les membres du SCFP 561 travaillent dur, jour après jour, pour fournir des services de soutien aux écoles de Coquitlam, explique le président du SCFP 561, Dave Ginter. Comme tous les travailleurs, ils doivent pouvoir compter sur leur régime de retraite et leurs avantages sociaux. Notre équipe de négociation a tenu bon pour arriver à conclure une entente bénéfique pour tous nos membres. »

L’entente prévoit une augmentation salariale de 4 pour cent pour couvrir la hausse des cotisations qu’entraîne le changement de régime. En outre, elle reconnaît toutes les années de cotisation au NTPP et garantit aux membres qui prendront leur retraite d’ici cinq ans qu’ils auront droit à une prestation « au moins aussi bonne » que celle du NTPP.

« Nous sommes heureux que l’entente ait obtenu l’aval d’une si vaste majorité, ajoute Ross Idler, conseiller national au SCFP et négociateur syndical en chef. Nous n’avons pas regretté d’avoir pris notre temps pour négocier un accord que nous pouvions recommander de tout cœur aux membres du SCFP 561. »

Le conseil du district scolaire 43 et la BCPSEA ont aussi ratifié l’entente au nom du gouvernement provincial. Il reste à finaliser l’entente sur le transfert des actifs, après quoi le conseil du MPP devra entériner l’entente à son assemblée du mois de mai. On s’attend à ce que la majorité des syndiqués en service cotisant au NTPP deviennent membres du MPP d’ici le 30 juin 2018.