Notre Conseil exécutif national s’est réuni du 11 au 13 décembre 2018, à Ottawa. Voici les faits saillants de ses délibérations et décisions.

In memoriam

Le Conseil exécutif national (CEN) a observé une minute de silence pour souligner la perte des membres suivants de notre famille du SCFP : Carole Morin, section locale 4979; Remy Brault, section locale 4400; Rick Keep, section locale 500; Alfred Sahr Koineh, section locale 2348; David Hyde, section locale 1975; Tim Powchuk, section locale 2268; Nicole (Hasselman) Porciello, section locale 15; Joseph (Bud) Shapiro, membre du personnel à la retraite; Darlene Dick, membre du personnel à la retraite; Gilles Lebel, membre du personnel à la retraite; Elias (Elie) Ouellette, membre du personnel à la retraite; Darlene Morin, membre du personnel à la retraite; Robert Matthews, membre du personnel à la retraite.

Budget 2019

Après plus d’une décennie de diminution des revenus et du taux de croissance de l’effectif, nos revenus de capitation ont augmenté au cours des dernières années. Nous savons que les coûts de fonctionnement continueront à grimper, mais le recrutement efficace de nouveaux membres et la croissance de nos revenus de placement ont augmenté les ressources disponibles dans notre budget de 2019.

Notre budget de 2019 comprend 17 nouveaux postes, dont la grande majorité iront directement au service de nos membres de toutes les régions.

Au cours des 24 prochains mois, 84 conseillers syndicaux et spécialistes seront admissibles à la retraite. La dotation en personnel devrait être un défi important pour le SCFP dans les prochaines années. Nous avons donc commencé la mise à jour de notre plan de recrutement et de formation.

Résolution du CEN – Protection des droits linguistiques au Canada

Dans la foulée des mesures prises dernièrement par le gouvernement ontarien contre les droits linguistiques des Franco-Ontariens, le Conseil a discuté de l’importance du bilinguisme en tant que caractéristique distinctive de l’identité culturelle canadienne et des défis que doivent souvent relever les minorités linguistiques du pays.

Le Conseil exécutif national a adopté une résolution dénonçant la discrimination fondée sur la langue au Canada, sous toutes ses formes, et s’est engagé à ce que le SCFP fasse preuve de leadership en continuant à respecter et à promouvoir les droits linguistiques dans notre syndicat et en veillant à ce que nos membres puissent participer aux activités du SCFP dans l’une des deux langues officielles de leur choix.

Exclusion d’un membre des activités du SCFP

Le Conseil a reçu un rapport sur un incident de violence sexuelle survenu à une activité du SCFP-Ontario au début de 2018. L’incident avait été signalé à l’ombudspersonne et avait fait l’objet d’une enquête en vertu du code de conduite du SCFP. Le membre contrevenant avait été expulsé de l’activité. À l’examen du rapport, le président national avait décidé qu’il fallait interdire au membre d’assister à toute activité future du SCFP. Le Conseil exécutif national a appuyé sa décision.

Soutien financier

Le Conseil exécutif national a approuvé 17 demandes de campagnes à frais partagés, pour un total de 1 980 221,70 $, et 11 demandes d’aide pour des frais juridiques et d’arbitrage, pour un total de 437 064,53 $.