Habituellement, le 21 juin est un jour de célébration pour les peuples autochtones, mais cette année est une période beaucoup plus difficile. Les communautés autochtones de tout le pays pleurent la récente découverte des restes de 215 enfants autochtones enterrés dans une fosse commune au pensionnat autochtone de Kamloops en Colombie-Britannique.

En tant que plus grand syndicat au Canada, nous reconnaissons qu’en raison de ces récents événements, il est plus important que jamais de respecter les droits des peuples autochtones sur leurs territoires non cédés, ainsi que de préserver et de protéger leurs cultures et leurs langues. Le SCFP est solidaire des nations, des communautés et des organisations autochtones et s’engage à continuer de travailler à la réconciliation et à respecter les relations établies par traité.

Notre syndicat s’efforce de sensibiliser ses membres aux blessures laissées par le système des pensionnats autochtones et aux préjudices qu’imposent encore les lois et politiques assimilationnistes du Canada aux peuples autochtones.

En 2019, le SCFP a publié Joindre le geste à la parole : un guide pratique sur la réconciliation à l’intention des sections locales du SCFP. Ce guide fournit aux membres du SCFP des ressources pour mieux reconnaître et inclure les membres autochtones dans notre syndicat. Il aide aussi les sections locales à prendre des mesures concrètes en vue de la réconciliation avec les peuples autochtones.

Dans le cadre de nos efforts pour favoriser la réconciliation dans nos lieux de travail et nos communautés, nous encourageons tous nos membres à participer à la Journée nationale des peuples autochtones en partageant les activités organisées pour l’occasion sur les réseaux sociaux. Mais pourquoi s’arrêter là? Le SCFP encourage aussi ses membres à prendre le temps de se renseigner sur les torts causés par le colonialisme et le traitement réservé par le Canada aux peuples autochtones.

Nous savons que la pandémie actuelle de COVID-19 a radicalement modifié l’interaction entre les personnes, mais il est désormais encore plus facile d’assister aux activités de la Journée nationale des peuples autochtones via des plateformes virtuelles.

Que peuvent faire les sections locales et les membres du SCFP?

Informez-vous :

  • Lisez le rapport final de la Commission de vérité et de réconciliation et réfléchissez à ce que vous pouvez faire pour appuyer ses appels à l’action.
  • Invitez quelqu’un à votre prochaine réunion virtuelle pour parler de vérité et de réconciliation.
  • Demandez au SCFP d’organiser un atelier sur la sensibilisation aux cultures autochtones ou un cours sur les droits de la personne. Plus d’information au scfp.ca.
  • Lisez la réponse du SCFP au rapport final de l’Enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées

Négociez :

  • Faites de l’équité en matière d’emploi une priorité dans vos négociations.
  • Agissez :