Régimes de retraite : Le SCFP voteLes Canadiens méritent une retraite sûre. Ils en ont besoin. Le gouvernement devrait bonifier le Régime de pensions du Canada (RPC) et renforcer les lois existantes pour aider chaque Canadien à profiter d’une retraite digne et sûre à la fin de sa carrière.

Pourquoi est-ce important ?

  • Moins de 40 pour cent des travailleurs canadiens ont un régime de retraite au travail et moins de 25 pour cent ont un régime sécurisé de type « à prestations déterminées ».
  • Les recherches montrent régulièrement que des fractions importantes des générations futures n’auront pas assez d’argent pour prendre leur retraite avec dignité.
  • Même le ministère des Finances prévoit qu’une famille sur cinq n’épargnera toujours pas suffisamment pour la retraite, malgré la modeste bonification du RPC.
  • La minorité bénéficiant de régimes de retraite décents au travail est confrontée aux efforts constants des employeurs et des gouvernements pour réduire sérieusement le niveau des prestations et la sécurité des régimes.

Les politiques actuelles ne suffisent pas

  • Le gouvernement Trudeau a pris plusieurs bonnes mesures en matière de sécurité de la retraite, notamment la bonification modeste du RPC en 2016 et l’annulation des coupes du gouvernement Harper dans la Sécurité de la vieillesse.
  • Toutefois, les libéraux ont rompu une promesse préélectorale en présentant le projet de loi controversé C-27, qui donnerait aux employeurs sous réglementation fédérale un moyen juridique de rompre leurs engagements déjà pris envers la retraite de leurs employés.
  • Les libéraux ont proposé des modifications mineures aux lois, afin de mieux protéger les retraites en cas de faillite, mais cela ne suffit pas à résoudre un problème grandissant.

Que faut-il faire ?

  • La seule solution au problème actuel est une nouvelle bonification universelle du système de retraite public. La bonification récente du RPC, bien qu’elle constitue un pas dans la bonne direction, reste trop modeste et laisse beaucoup de place à l’amélioration. Le gouvernement devrait aussi prendre des mesures pour bonifier le programme de Sécurité de la vieillesse, dont les coûts devraient diminuer à long terme par rapport à la taille de l’économie. Le système de retraite public du Canada reste trop modeste par rapport à la plupart des autres pays développés.
  • Il faut retirer le projet loi C-27 anti-travailleurs, anti-retraités et anti-pensions et que tous les partis s’engagent à ne pas présenter quelque chose d’équivalent s’ils sont élus.
  • Il faut aussi une véritable protection des retraites en cas de faillite, y compris une réforme des lois sur les faillites pour placer les retraités au premier rang des créanciers, ainsi qu’un système national d’assurance retraite.