Don Monroe« Partout au pays, les gens s’éveillent à la réalité du racisme systémique et se joignent aux mouvements sociaux pour le combattre. Ils sont scandalisés et veulent du changement. Ils savent que ce que nous avons dénoncé est vrai. Il n’y a pas de meilleur moment pour l’action politique que maintenant. Nous devons exercer des pressions sur les gouvernements pour qu’ils agissent et mettent fin au racisme systémique dans notre pays. » - Don Monroe, coprésident, Conseil national des Autochtones du SCFP.

En tant que plus grand syndicat du Canada, nous savons que notre pouvoir s’étend au-delà de la table de négociations. Porter notre combat pour la justice et l’équité dans l’arène politique, c’est en effet une seconde nature.

Au cours des 18 derniers mois, nous avons été témoins d’un éveil au racisme et à l’injustice au Canada. Mais il est maintenant temps de transformer ce sentiment en action concrète.

C’est pourquoi la nouvelle Stratégie de lutte contre le racisme du SCFP nous invite à regarder au-delà de nos lieux de travail et à investir les lieux du pouvoir politique pour poursuivre notre lutte pour la justice raciale.

En tant que travailleuses et travailleurs du secteur public, les membres du SCFP ne toléreront pas la violence et le harcèlement contre les membres des communautés noires, autochtones et racisées qui ont besoin d’accéder à des services publics comme les soins de santé, l’éducation et les services sociaux. Notre stratégie appelle à l’action politique pour garantir des services publics sécuritaires pour ces communautés, mais aussi respectueux de leurs cultures.

En vertu de la stratégie, le SCFP doit aussi exiger davantage des gouvernements dans des dossiers comme le manque de qualité des services publics, la privatisation et la précarité d’emploi qui affectent de manière disproportionnée les communautés racisées et autochtones. De plus, le SCFP doit demander des comptes aux gouvernements qui tolèrent le racisme systémique dans les services publics.

La stratégie du SCFP reconnaît également l’importance de travailler avec le NPD pour encourager et soutenir un plus grand nombre de personnes noires, autochtones et racisées à se porter candidates et candidats aux élections, afin que nos parlements reflètent les communautés qu’ils servent.

Le SCFP a un rôle important à jouer dans la mise en œuvre et le soutien de ces efforts.

D’ici à notre congrès national plus tard ce mois-ci, réfléchissez à ce que vous et votre section locale pouvez faire pour lutter contre le racisme par l’action politique.

Il s’agit du neuvième article d’une série de dix décrivant les objectifs de la Stratégie de lutte contre le racisme du SCFP. La série complète est accessible ici.