Nous sollicitons d’urgence votre soutien financier pour deux membres du SCFP injustement détenus en République dominicaine depuis le 5 avril 2022 pour avoir fait leur devoir.

Rendez-vous sur cette page GoFundMe (en anglais) pour les aider

CUPE members detained in Dominican Republic



  

Depuis le 5 avril, Christina Carello et Alexander Rozov, deux agents de bord chez Pivot Airlines membres du SCFP 4059, ainsi que deux pilotes et un mécanicien de vol, sont retenus en République dominicaine.

Pourquoi? Parce qu’ils ont découvert et signalé la présence de contrebande présumée dans leur avion.

Grâce à cette découverte, l’équipage a évité un risque d’incendie à bord et de catastrophe aérienne à cause du poids supplémentaire et de l’emplacement dangereux de la contrebande dans l’appareil. Toutes les lois et réglementations locales et internationales ont été respectées sans délai.

Malgré tout, les autorités dominicaines veulent garder l’équipage en prison pendant 12 mois, sans porter d’accusations, le temps de faire enquête.

Imaginez que vous êtes membre d’équipage. Vous êtes formé, qualifié, bien informé et comptez plusieurs années d’expérience. Vous quittez votre domicile, vos proches, pour effectuer un vol ce jour-là et vous ne revenez jamais.

Je m’appelle Alexander Rozov et je suis un agent de bord canadien qui est allé en prison pour avoir fait son devoir. Cela fait deux mois que je suis détenu en République dominicaine. Deux mois loin de chez moi, remplis d’anxiété, de craintes pour ma vie, de stress sans précédent. Deux mois sans liberté, sans possibilité de voir l’amour de ma vie ou de vivre ma vie. Ma vie est suspendue, dans les limbes, incertaine : c’est ainsi que je pense à ma vie en ce moment.

Pendant ce temps, au Canada, de nombreuses facettes de ma vie sont en suspens ou en danger. Mon appartement, mon loyer et mon assurance auto sont ce qui me stresse le plus en ce moment. J’ai perdu mon deuxième revenu d’emploi à temps partiel qui représentait 1 200 $ par mois. J’ai besoin de votre aide.

Alexander

Soutenez Christina et Alexander, donnez en cliquant ici

Ces quatre Canadiens et cette Canadienne font face à des menaces quotidiennes, y compris des menaces de mort explicites pour leurs actions. Nous craignons beaucoup pour leur sécurité, leur santé mentale et leur bien-être physique.

C’est pourquoi la Division du transport aérien du SCFP cherche à amasser des fonds pour aider Christina et Alexander à s’acquitter de leurs obligations familiales. Nous voulons leur permettre d’espérer de rentrer chez eux et retrouver une vie aussi normale que possible.

Notre objectif est de réunir suffisamment d’argent pour les aider jusqu’en avril 2023, date à laquelle ils devraient être libérés s’ils n’ont pas été officiellement inculpés durant les 12 prochains mois.

Nous aimerions aussi leur apporter un soutien financier supplémentaire à leur retour pour les aider à faire face aux retombées de cette expérience traumatisante.

Nous sommes en contact avec Christina et Alexander sur une base hebdomadaire. Nous faisons tout en notre pouvoir pour les rapatrier rapidement et en toute sécurité. D’ici là, ils ont besoin de toute l’aide qu’ils peuvent avoir.

Je suis Christina Carello et je suis agente de bord depuis 13 ans. Dans l’aviation, on nous dit de nous « attendre à l’inattendu », mais jamais au cours de ces 13 ans, je ne me suis attendue à ce qu’une telle chose se produise. On part travailler, pour accomplir son devoir, en s’attendant à rentrer chez soi après une escale dans 2 jours maximum… et voilà que j’affronte la pire expérience de toute ma vie.

Ma vie est en suspens. Faire face à la menace d’être renvoyée dans une prison où ma vie est quotidiennement en danger, ou même simplement devoir rester dans ce pays sans procédure légale régulière, est extrêmement difficile à gérer mentalement et émotionnellement. On nous a dit que nous pourrions être détenus jusqu’à 12 mois sans être officiellement inculpés d’un crime.

Pour couronner le tout, nous devons quand même nous occuper de nos engagements et de nos responsabilités à la maison. Je ne travaille qu’à temps partiel pour notre compagnie aérienne ; j’ai un autre boulot pour gagner ma vie. La compagnie aérienne paie mon salaire, mais celui-ci ne couvre qu’une partie de mes obligations au Canada. Plus cette situation se prolonge, plus je risque de perdre mon autre emploi. Je m’inquiète de la crise financière que je devrai affronter lorsque je rentrerai enfin chez moi. Toute aide de mes confrères et consœurs du SCFP me procurerait une grande tranquillité d’esprit ; ce serait une raison de moins de paniquer au quotidien.

Christina

Donnez ce que vous pouvez pour aider Christina et Alexander

Nous appelons toutes nos sections locales à faire un don et à faire circuler la page de don GoFundMe parmi les membres du SCFP.

Pour Christina et Alexander, en ces temps incroyablement difficiles, votre soutien et votre solidarité feront toute une différence. Merci !

Wesley Lesosky,
Président, Division du transport aérien, SCFP

Rena Kisfalvi,
Secrétaire-trésorière, Division du transport aérien, SCFP