Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

Les quelque 2000 membres du personnel de soutien de l’Université du Québec à Montréal (UQAM) seront en grève pour une période de 24 heures jeudi. C’est ce que vient d’annoncer la direction du Syndicat des employées et employées de soutien de l’UQAM (SEUQAMSCFP 1294) dans une note envoyée à l’ensemble de ses membres cet après-midi (mardi).

Le conseiller syndical et porte-parole du SEUQAM, Martin Larose, indique que la partie syndicale attend toujours un retour de l’employeur suite à la dernière rencontre qui a eu lieu le 1er octobre. «C’est un dossier qui traîne en longueur, explique-t-il. Il reste très peu de choses sur la table. Dans ce contexte, c’est étonnant de voir le temps que la direction de l’UQAM met à nous répondre. Notre porte est toujours ouverte et nos disponibilités sont entières.»

«Tous les employés comprennent le contexte de compressions budgétaires. Le SEUQAM défend une position raisonnable et responsable. On l’a déjà dit à la table. Le personnel de soutien a l’UQAM à cœur, mais pas n’importe comment et n’importe quel prix. Ça nous prend une réponse de l’Employeur et malheureusement elle ne vient pas, d’où la journée de grève de jeudi», a-t-il conclu.

Rappel des événements

Pas moins de 17 séances de négociation ont eu lieu entre le personnel de soutien et l’UQAM depuis le dépôt des demandes syndicales le 12 mars 2013. Lors des assemblées des membres des 8 et 10 juillet dernier, le Syndicat a fait rapport sur l’état des négociations. À l’issue d’un vote secret, c’est à 93,4 % que les membres du SEUQAM ont appuyé le recours à des moyens de pression, pouvant aller jusqu’à cinq jours de grève. La dernière séance de négociation entre les deux parties remonte au 1er octobre. Rappelons que lors de la rentrée universitaire, les employés de l’UQAM avaient tenu une journée de grève de 24 heures le 3 septembre dernier.

Le SEUQAM

Le Syndicat des employées et employés de soutien de l’UQAM (SEUQAM - SCFP 1294) représente quelque 2000 employés à l’emploi de l’institution universitaire. Ses membres proviennent de quatre groupes distincts : métiers et services, bureau, technique et professionnel. Sans contrat de travail depuis le 31 mai 2012, le personnel de soutien de l’UQAM est composé à 60% de femmes.

Le SCFP

Comptant plus de 111,000 membres au Québec, le SCFP représente quelque 10,400 membres dans les universités, principalement des employés de soutien.