Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

D’autres sections locales des universités ratifient de nouvelles conventions

La section locale 2278 du SCFP a conclu un accord de principe avec l’Université hier soir. « Après plus de deux ans de négociations, deux séries de médiation et plus d’une semaine de grève, le comité de négociation croit avoir obtenu des gains significatifs et plusieurs nouveaux éléments qui donnent aux AE de UBC une convention plus solide et plus équitable. »

Les détails de l’accord de principe seront publiés dès qu’ils seront définitifs. L’accord sera présenté aux membres lors d’un vote de ratification qui aura lieu au cours des jours qui viennent. La section locale 2278 représente environ 2 300 aides à l’enseignement, tuteurs, correcteurs et professeurs d’anglais à temps partiel à UBC.

L’entente met fin à la grève de la section locale 2278 du SCFP et à cette ronde de négociations du SCFP avec UBC. La section locale 2278 était la troisième et dernière du SCFP à l’Université à conclure un règlement. La section locale 2950 a obtenu la première convention, et la section locale 116 a suivi peu après. Les deux ententes ont depuis été ratifiées par les membres.

Dans le secteur universitaire de la Colombie-Britannique, il ne reste maintenant que la section locale 3338 du SCFP à SFU qui soit sans contrat de travail. Tous les autres campus ont accepté diverses variantes d’une entente de quatre ans, sans concessions, avec des hausses de 2 pour cent (ou 1+1 pour cent) pour chacune des deux dernières années.

Les sections locales 917 et 951 du SCFP à UVic ont ratifié leurs conventions collectives cette semaine. La troisième section locale du SCFP à cette université, la 4163, a aussi conclu un accord de principe pour les travailleuses et travailleurs de ses composantes 1 et 2 et compte tenir un vote de ratification après la relâche la semaine prochaine. La composante 3 de la section locale 4163 – qui représente autour de 70 enseignants à temps partiel – vient tout juste de commencer à négocier.

Le gouvernement provincial, qui s’est ingéré depuis deux ans et demi dans cette ronde de négociations en imposant son mandat zéro et son mandat de gains coopératifs, a même annoncé lundi les résultats du vote de ratification de l’entente entre la section locale 4879 et l’Université de Thompson Rivers.

Les travailleuses et travailleurs de l’Université Royal Roads ont ratifié leur nouvelle convention collective vendredi dernier, tout comme ceux de UNBC, après avoir attendu le décompte des votes des campus régionaux.