Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.


Le licenciement de 100 employés de Bell Canada est consternant et montre clairement que le prochain gouvernement fédéral devra en faire beaucoup plus pour protéger les travailleurs canadiens, selon Paul Moist, président national du Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP).

Le SCFP accorde son appui  aux travailleurs visés chez Bell Canada Entreprises (BCE) et à leur syndicat, le Syndicat des communications, de l’énergie et du papier (SCEP).

« Beaucoup de ces employés travaillent chez Bell depuis plus de 30 ans et certains n’étaient qu’à quelques mois de leur retraite, affirme M. Moist. C’est ainsi que l’on récompense des décennies de bons et loyaux services? BCE devrait avoir honte. »

Au cours des trois dernières années, BCE a éliminé près de 700 emplois de bureau à Ottawa, dont bon nombre ont été impartis à l’extérieur du Canada. Depuis 2009, les profits de BCE ont grimpé de 25 pour cent, passant à plus de 836 millions de dollars au dernier exercice.

« Ce licenciement est un exemple beaucoup trop fréquent de l’inefficacité, pour les travailleurs canadiens, de la théorie des “retombées” que privilégient les conservateurs de Stephen Harper, déplore Paul Moist. C’est l’évidence même : les baisses d’impôts consenties aux entreprises ne créent ni emplois, ni investissements, et elles n’aident pas les Canadiens à se remettre de la récession mondiale. »

Paul Moist demande à tous les partis fédéraux d’expliquer clairement ce qu’ils comptent faire pour créer des emplois et protéger les travailleurs canadiens.

« Notre prochain gouvernement fédéral doit se doter d’un plan économique qui fera passer les besoins des Canadiens avant ceux des entreprises », conclut M. Moist.

Les membres et le personnel du SCFP manifesteront leur soutien aux membres de la section locale 6004 du SCEP à une assemblée d’information tenue le 1er avril 2011 devant les bureaux d’Ottawa de BCE, 160, ave Elgin, de midi à 13 h.

Pour de plus amples détails :

Greg Taylor, Relations avec les médias du SCFP – (613) 818-0067 gtaylor@cupe.ca

Pierre Ducasse, Relations avec les médias du SCFP – (613) 852-1494  pducasse@scfp.ca