CASTLEGAR – À l’occasion d’un débat organisé par la chambre de commerce de la région de Castlegar, les candidats aux élections municipales se sont fait parler de la rupture des pourparlers entre la ville et ses syndiqués SCFP.

On a senti à travers les questions posées aux candidats que la population appuie un retour à la table des négociations et qu’elle réclame du maire et du conseil qu’ils s’investissent dans les pourparlers.

Selon le président du SCFP 2262, Leford Lafayette, le syndicat et une bonne partie de l’auditoire au débat de jeudi sont très déçus de la mollesse du maire Lawrence Chernoff, qui ne semble pas motivé à régler le conflit.

« Nous vivons une crise grave et historique dans nos négociations avec la ville, mais le maire Chernoff ne semble pas croire que son conseil et lui devraient s’en mêler, explique M. Lafayette. Les électeurs s’attendent à ce que leurs élus retroussent leurs manches et fassent leur boulot. On ne peut pas se contenter de la solution du maire, qui confie les négos à quelqu’un d’autre. »

M. Lafayette raconte que des citoyens ont posé des questions sur l’embauche de cadres supplémentaires et la sous-traitance de services. Il s’agit d’enjeux à la table des négociations : « Le maire n’a offert aucune explication tangible sur la nécessité d’ajouter de coûteux postes de cadres ou de sous-traiter des tâches que le personnel de la ville peut très bien faire en interne. »

Le syndicat pense que le maire et les conseillers devraient s’asseoir à la table, avec leurs négociateurs et le syndicat, pour que les parties puissent se parler directement et, ce, avant les élections. « Nous n’arriverons pas à résoudre ce conflit sans nous parler directement, insiste M. Lafayette. L’échec de la dernière médiation nous a profondément déçus, mais nous sommes prêts et disposés à reprendre les négociations. »

Les points litigieux concernent la sécurité d’emploi et d’importantes concessions qui mineraient la capacité du SCFP à bien représenter ses membres en cas de litige. La convention collective actuelle est échue depuis février 2013; il n’y a pas eu de négociation depuis l’échec de la deuxième ronde de médiation en septembre.

Le syndicat respecte une grève des heures supplémentaires depuis le 19 août 2014. Le SCFP 2262 représente 34 cols bleus et cols blancs de Castlegar.

Pour en savoir plus, contactez :

Leford Lafayette

Président du SCFP 2262 

 250-608-9983

Roseanne Moran

Service des communications du SCFP
 778-835-7537