Au moment où la grève de la Family and Children’s Services of Guelph and Wellington County commence sa troisième semaine, les négociations pour parvenir à un accord équitable ont pris fin lorsque le médiateur a suspendu les pourparlers mercredi, selon le Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP).

« Notre plus grande préoccupation, c’est que, pendant que nos membres sont sur la ligne de piquetage, les enfants, les jeunes et les familles à risque ne reçoivent pas les services complets du personnel de première ligne », a déclaré Cathy Thomas, présidente de la section locale 4325 du SCFP. « Normalement, nous avons 130 travailleuses et travailleurs qui offrent d’importants programmes en fournissant un soutien et des services permanents à environ 450 familles, en aidant de 150 à 200 enfants confiés à nos soins, en travaillant avec 74 familles d’accueil et en s’occupant de nouveaux cas chaque jour. Bien sûr, nous ne pouvons pas fournir ces services pendant que nous sommes sur la ligne de piquetage. »

Les travailleuses et travailleurs sont en grève en raison de problèmes d’équité au sein de l’organisme. Au cours de la dernière période du contrat, les employés avaient pour mandat d’accepter une augmentation de salaire de 0 % pendant deux années consécutives, alors que la haute direction a reçu des augmentations de salaire de plus de 9 % en une seule année.

« Notre travail consiste à prendre soin des enfants et des adolescents à risque dans notre collectivité. Nous ne pouvons le faire que si la direction nous offre une entente équitable nous permettant de revenir au travail », a poursuit Cathy Thomas. « La direction doit vraiment régler le problème d’équité. Les travailleuses et travailleurs sont en grève pour une raison, et c’est à la direction de créer un environnement de travail plus équitable afin que nous puissions retourner aider les plus vulnérables dans notre collectivité. »

Les travailleuses et travailleurs sont en grève depuis le 9 avril 2016. Leur contrat précédent a pris fin le 31 mars 2015.

Pour plus de renseignements :

Cathy Thomas
Présidente de la section locale 4325 du SCFP
 226-808-7893

Diana Zawadzki
Conseillère syndicale du SCFP
 905-515-9536

James Chai
Communications du SCFP
 416-458-3983