La privatisation n’a pas fonctionné au Canada, mais cela n’empêche pas le gouvernement libéral d’essayer d’exporter ce modèle vicié. Le 31 mars, joignez-vous à l’économiste du SCFP Angella MacEwen et à d’autres experts pour un webinaire sur le « financement mixte », une nouvelle façon de privatiser l’aide internationale dont le gouvernement canadien fait la promotion. 

La privatisation ne nous aidera pas à atteindre les objectifs de développement durable des Nations unies pour mettre fin à la pauvreté, lutter contre les changements climatiques et combattre les inégalités à l’échelle mondiale d’ici 2030. Le financement privatisé a peu ou pas d’effet sur la pauvreté. Par contre, il sape le secteur public et menace de creuser les inégalités. Alors que nous faisons face collectivement à l’urgence climatique et aux crises socioéconomiques que la COVID-19 a aggravées, nous avons besoin de toute urgence de solutions étatiques qui accordent la priorité aux personnes et non aux profits.

Ce webinaire est l’un des événements de lancement du Projet de financement mixte, soutenu par une coalition d’organisations de la société civile, de syndicats et d’universitaires inquiets, dont le SCFP.

Pour en savoir plus et vous inscrire, cliquez ici.