CUPE 1004’s new CBA bargaining committee, from left: CUPE Servicing Representative Bill Pegler, Andy Healey, Tuesday Andrich, CUPE 1004 President Andrew Ledger, Alex Braidek, and Peter Hewlett. PHOTO CREDIT: BOBBI FLINT Dan Gawthrop | Service des communications

Une entente conclue entre la Portland Housing Society (PHS) Community Services Society, l’Association des employeurs de la santé de la Colombie-Britannique et la section locale 1004 a permis à environ 600 employés de la PHS fournissant des services de santé de passer de la protection offerte par la convention collective de leur section locale à celle de la convention collective couvrant tout le secteur de la santé communautaire.

Depuis octobre, ces travailleurs sont maintenant protégés par la convention collective de l’Association des agents négociateurs du sous-secteur communautaire (CBA). Les membres de la section locale 204 travaillant chez PHS ont par conséquent eu droit aux rajustements salariaux et aux augmentations générales prévues à la convention collective de la CBA, rétroactivement à avril 2019. Ainsi, chaque classe d’emploi voit son salaire protégé ou augmenté.

« Cette fusion de notre convention avec celle de la CBA constitue une avancée majeure pour notre section locale. Nos membres chez PHS ont réalisé des gains importants », a expliqué le président de la section locale 1004, Andrew Ledger.

PHS gère 19 refuges et édifices à logements offrant des services de soutien, en plus d’exploiter plusieurs sites de consommation supervisée de drogues à Vancouver et à Victoria. Ces membres du SCFP (travailleurs en santé mentale, en travail social et en soutien à domicile, assistants médicaux et dentaires, travailleurs en services alimentaires) luttent en première ligne contre les crises des opioïdes, du logement et de l’itinérance. Et, cette année, la COVID-19 est venue compliquer leurs tâches quotidiennes encore davantage.

« Ce transfert ne pouvait vraiment pas tomber à un meilleur moment, étant donné les défis auxquels tant de nos membres sont confrontés pendant la pandémie. Les intégrer à la convention collective de la CBA témoigne d’un respect pour leur apport crucial aux services de santé de première ligne », a souligné Andrew Ledger.

En plus d’offrir une augmentation générale annuelle de deux pour cent, l’échelle salariale de la CBA vient d’être ajustée afin de réduire l’écart entre les bas salaires du sous-secteur communautaire et ceux en vigueur dans les établissements. L’objectif recherché est d’atteindre la parité.

Légende photo: Le nouveau comité de négociation de la section locale 1004 pour le CBA, de gauche à droite : le conseiller national du SCFP Bill Pegler, Andy Healey, Tuesday Andrich, le président de la section locale 1004 Andrew Ledger, Alex Braidek et Peter Hewlett. Crédit photo : BOBBI FLINT