SAQLe syndicat représentant quelque 800 personnes salariées travaillant dans les entrepôts ainsi que celles responsables de livrer les bouteilles aux points de vente de la SAQ annonce une trêve et, en conséquence, il suspend la grève jusqu’au lundi 29 novembre, à 5 h du matin.

« Nous ne voulons pas prendre les clients de la SAQ en otage et puisque nous voyons finalement des avancées à la table de négociation, nous acceptons de suspendre la grève pour quelques jours afin de donner une dernière chance aux pourparlers. Les salarié(e)s seront donc de retour au travail demain, mercredi matin. Le comité de négociation syndical mettra toute son énergie à la table de négociation pour arriver à une entente avant lundi », explique Michel Gratton, conseiller syndical du SCFP.

De plus, pour rassurer la partie syndicale en ce qui a trait à la menace d’utiliser des travailleurs de remplacement ou des « scabs », la direction de la SAQ s’est engagée à fournir toutes les adresses où la SAQ entrepose ses bouteilles.

« Nous sommes un maillon crucial dans la chaîne qui fait fonctionner cette société d’État et nous sommes, de loin, les employé(e)s les moins bien rémunérés globalement. Les salaires de nos membres ne sont plus compétitifs et ces derniers doivent faire trop d’heures supplémentaires en raison de la pénurie de main-d’œuvre. Cette pénurie entraîne des problèmes de santé et de sécurité au travail. Bref, la situation était intenable et ça explique le vote de grève à 94 % », d’ajouter Michel Gratton.