Consœurs, confères et amis,

Maintenant que la saison des congrès de divisions de 2017 est terminée, je veux remercier les membres de notre Conseil exécutif national, ainsi que ceux des conseils exécutifs des divisions et les délégués pour l’accueil chaleureux qu’ils nous ont réservé à leurs congrès.

J’ai apprécié le temps qui m’a été donné à chacun de vos congrès de division pour co-animer une activité des dirigeants nationaux avec le président Mark Hancock. Mark et moi avons rencontré plus de 1 000 délégués pour discuter de notre politique du CEN de lutte contre les concessions et de défense de la libre négociation collective. J’ai passé en revue les ressources existantes pour soutenir ces luttes et j’ai fait le point avec chaque région sur les améliorations apportées aux règlements de notre Caisse nationale de grève.

Aux congrès des divisions, j’ai rendu compte de certains progrès significatifs réalisés par le SCFP national dans ses efforts pour accroître le soutien offert aux agents financiers :

  • Nous avons produit un nouveau Manuel des agents financiers, une ressource maintenant offerte en ligne dans les deux langues officielles. Nos cours destinés aux agents financiers ont aussi été mis à jour et sont accessibles partout au pays.
  • Le transfert électronique de fonds est désormais accessible pour toutes les sections locales qui utilisent le versement direct. Les sections locales peuvent recevoir leurs remboursements électroniquement. Nous espérons accroître nos capacités dans ce domaine dans un avenir proche.
  • L’exemple de grand livre électronique est maintenant en ligne et il a été mis à jour avec des notes, des conseils et des directives d’importance pour les trésoriers.
  • Mon bureau continue à suivre de près la présentation des rapports de syndics par les organismes à charte du SCFP, comme le prévoient les statuts. Nous augmentons nos efforts et nous constatons des améliorations partout au pays, ce qui accroît notre transparence et notre reddition de comptes en matière de finances.

Soutien de la Caisse de grève

Nous continuons à soutenir les sections locales en grève et en lock-out partout au pays grâce à notre Caisse nationale de grève qui offre des indemnités de grève, des avantages sociaux, de l’aide juridique et un large appui aux campagnes.

CUPE 2073J’ai participé à de nombreux piquets de grève et le dévouement et la force de nos membres qui se retrouvent dans ces situations m’inspirent toujours autant. Je suis particulièrement fier du travail accompli pour aider la section locale 2073 pendant la grève de neuf semaines qu’elle a menée contre la Société canadienne de l’ouïe en Ontario ce printemps. Notre personnel de la technologie, avec notre équipe de campagne, a créé un système innovateur de vidéoconférence qui a permis de relier les 227 membres en grève de la province répartis dans 16 bureaux locaux du SCFP. Le système offre des services de traduction en anglais, en français, en interprétation d’ASL et en LSQ (langage des signes en français), ainsi que du sous-titrage codé. Cette grève nous a fourni l’occasion d’augmenter nos capacités technologiques et d’accroître de manière significative l’accessibilité pour tous les membres.

Conférence « Bâtir des sections locales fortes »

Après des mois de planification, 681 membres du SCFP et 78 membres du personnel se sont réunis à Halifax du 3 au 6 avril pour participer à la conférence nationale prévue dans notre document national d’orientation stratégique adopté au congrès de 2015. Le but de la conférence était de bâtir notre force au niveau local en mettant en lumière nos meilleures pratiques dans cinq domaines clés : bâtir notre force à la table de négociation, améliorer l’infrastructure de la section locale, faire participer nos membres, créer des liens avec des alliés communautaires et former de solides leaders au SCFP. Des dirigeantes et dirigeants de sections locales et du personnel de tout le pays ont animé des ateliers dynamiques destinés à partager des expériences et à inciter les participants à faire des progrès dans chaque domaine.

J’ai été particulièrement intéressé par l’atelier « Bâtir une solide infrastructure » au cours duquel a été lancé le Manuel des agents financiers révisé. Les participants ont appris les uns des autres et ont abordé certains des défis les plus pressants pour les sections locales.

Congrès du travail du Canada

Avec le confrère Mark Hancock, les membres du Conseil exécutif national, le personnel de la haute direction et des centaines de délégués du SCFP de tout le pays, j’ai participé à l’assemblée générale du CTC tenue à Toronto, du 8 au 12 mai. Les syndicats canadiens ont mis au point un plan d’action complet que le SCFP a appuyé avec fierté, dont la création d’un Canada plus juste, plus vert et plus équitable pour tous les travailleurs canadiens. En très grande majorité, les délégués ont convenu de travailler à augmenter la densité syndicale, de lutter contre la précarité croissante et de promouvoir la coopération intersyndicale.

Pour atteindre ces objectifs, j’ai proposé que le CTC élabore un plan pour assurer la stabilité financière à long terme. En effet, une santé financière accrue permet une meilleure stabilité organisationnelle et une viabilité à long terme.

Défis régionaux

Le SCFP doit toujours relever les défis d’importance créés par la restructuration des systèmes de santé imposée par les gouvernements provinciaux de tout le pays. Grâce à notre expérience en mobilisation des membres et en développement de campagnes, nous tirons bien notre épingle du jeu dans ces situations difficiles. Les victoires remportées dernièrement dans les votes d’allégeance au Québec confirment que le SCFP est le syndicat de choix pour les travailleuses et travailleurs de la santé.

Les travailleuses et travailleurs de la santé membres du SCFP au Manitoba, en Saskatchewan et en Ontario devront à leur tour affronter des votes d’allégeance forcés qui ont le potentiel d’opposer les syndicats les uns aux autres et d’épuiser des ressources limitées en soins de santé. Le SCFP national appuie chacune des régions qui vivent ces moments incertains et difficiles.

En mars, j’ai assisté à la plus importante conférence jamais organisée par le Comité de coordination des travailleuses et travailleurs des services sociaux du SCFP-Ontario. Plus de 300 délégués ont pu entendre les présidentes et présidents de sections locales partager leur expérience récente en matière de grève. Bien que leurs situations individuelles diffèrent, ils ont tous insisté sur l’importance de la préparation des membres et de leur unité. Nous avons beaucoup à apprendre de cette expérience et le partage de ces leçons est primordial.

Plus tard en mars, j’ai eu le plaisir de participer à la conférence du Comité de coordination des travailleuses et travailleurs municipaux (CCTTMO) du SCFP-Ontario à Windsor. Pour protester contre l’insuffisance du financement provincial et fédéral accordé aux municipalités, le CCTTMO a lancé une campagne de sensibilisation aux différentes sources de revenus. Au lieu de se tourner vers les compressions dans les services, les PPP, la privatisation et la sous-traitance, le CCTTMO propose d’augmenter les revenus municipaux en donnant aux collectivités le choix de mettre en œuvre des outils progressifs, comme la cotisation sur les locaux (taxes sur les hôtels, par exemple), l’augmentation de la progressivité des impôts fonciers et une meilleure utilisation des organismes municipaux de financement.

Mon bureau appuie avec fierté la création de la Fiducie d’avantages sociaux des travailleuses et travailleurs de l’éducation du SCFP pour les membres des conseils scolaires de l’Ontario. La Fiducie offrira des prestations d’assurance-vie, de garantie en cas de décès ou de mutilation par accident, de soins dentaires et d’assurance-santé complémentaire aux membres du secteur. Après une longue phase de démarrage, la Fiducie continue à prendre forme et devrait fonctionner de manière autonome d’ici la fin de l’année.

Fédération canadienne des municipalités

Cette année, avec une délégation complète du SCFP, j’ai assisté au congrès et salon professionnel de la FCM à Ottawa, du 1er au 4 juin. Le thème de la rencontre, qui a rassemblé des leaders municipaux de tout le pays en cette année du 150e anniversaire de la Confédération, était « Créons le Canada de demain ». La conférence mettait en lumière un large éventail de projets en cours partout au pays, en insistant particulièrement sur les progrès en matière de changements climatiques et sur des initiatives municipales qui permettent de créer de meilleures relations avec les peuples autochtones et des communautés de la diversité. En participant à la conférence, le SCFP fait du réseautage et du lobbying et sensibilise le monde municipal à ses politiques et à ses plateformes, comme la promotion de sources différentes de revenus et le rapatriement à l’interne de services.

Négociations avec le personnel du SCFP

L’actuelle ronde de négociations avec nos syndicats du personnel est presque terminée. Les négociations avec le SCD continuent et nous espérons arriver à une entente sous peu.

Vérification du SCFP national

C’est la saison de la vérification annuelle des syndics nationaux du SCFP. Les vérificateurs externes ont aussi terminé leur examen en profondeur de nos finances et systèmes. Nos syndics présenteront leur rapport à cette réunion. Ils soumettront aussi leurs rapports de 2015 et 2016 à notre congrès national à Toronto, le lundi 2 octobre 2017.

ÉTATS FINANCIERS POUR LE TRIMESTRE TERMINÉ LE 31 MARS 2017

 
Caisse générale

L’actif total de la Caisse générale au 31 mars 2017, se situait à 236,8 millions de dollars, comparativement à 235,1 millions de dollars au 31 décembre 2016 et à 206,9 millions de dollars au 31 mars 2016. Les postes significatifs sont détaillés ci-dessous.

Le solde bancaire au 31 mars 2017, était de 24,8 millions de dollars comparativement à 23,0 millions de dollars au 31 décembre 2016 et à 13,9 millions de dollars au 31 mars 2016. Le solde bancaire inclut diverses réserves de liquidités internes destinées aux indemnités de retraite, à la capitalisation des avantages sociaux futur, à la gestion des propriétés, au congrès de 2017 et au Fonds pour les édifices régionaux.

Le passif total de la Caisse générale s’élevait à 170,9 millions de dollars au 31 mars 2017, en légère hausse comparativement à 170,2 millions de dollars au 31 décembre 2016.

Grâce à la bonne gouvernance dont s’est doté le SCFP en créant la feuille de route pour les avantages sociaux futurs en 2005, nous continuons de progresser vers l’atteinte de notre but, qui est d’inscrire tout le passif de capitalisation des avantages sociaux futurs au bilan. Avec l’inflation, l’augmentation des coûts des soins de santé, les hausses de salaires, etc., on s’attend habituellement à ce que le passif réel augmente chaque année.

Le passif se situait à 186,0 millions de dollars au 31 décembre 2016, comparativement à 184,4 millions de dollars à la fin de 2015. Le bilan du 31 décembre 2016 montre un passif de 107,3 millions de dollars, ce qui laisse un écart non inscrit de 78,7 millions de dollars comparativement à un écart de 87,5 millions de dollars à la fin de 2015. Pendant le premier trimestre de l’exercice, nous avons inscrit 2,3 millions de dollars de plus au passif, ce qui porte le total du passif inscrit à 109,6 millions de dollars.

Le solde de la Caisse au 31 mars 2017, se situait à 65,9 millions de dollars, dont 5,6 millions de dollars sont réservés à la Caisse de participation aux congrès et aux activités nationales (1,1 million de dollars) et au Fonds pour les édifices régionaux (4,4 millions de dollars). Du solde, nous avons investi 57,6 millions de dollars en immobilisations, ce qui nous laisse un solde sans restriction de 2,7 millions de dollars. En somme, presque tout l’avoir de la Caisse générale est affecté, soit parce qu’il a été alloué à des fins précises, soit parce qu’il a été utilisé pour des immobilisations.

Le surplus d’exploitation préliminaire (avant la provision du Fonds pour les édifices régionaux et les gains non matérialisés sur les placements) pour le trimestre est de 725 852 $, comparativement à un surplus prévu de 20 413 $. Le revenu de capitation est inférieur au budget de 699 180 $ et le revenu total est inférieur au budget de 240 435 $.
Les dépenses sont inférieures au budget de 945 876 $.

  1. Les dépenses consacrées à l’orientation stratégique, au Fonds de riposte et au projet « Justice » étaient inférieures au budget de 744 000 $.
  2. Les dépenses consacrées au renforcement des divisions provinciales étaient inférieures au budget de 240 000 $ étant donné le nombre de demandes de paiement reçues pour le cumul de l’année.
  3. Les coûts fixes du personnel étaient inférieurs au budget de 206 000 $. Ce poste budgétaire est sous-utilisé depuis quelques années. Il a été minutieusement révisé et réduit de 500 000 $ pour le budget de 2017.
  4. Les dépenses consacrées au perfectionnement du personnel de la Direction du développement syndical ont été inférieures au budget de 177 000 $ parce certains cours destinés au personnel auront lieu pendant le deuxième trimestre de l’année.
  5. Les frais de bureau étaient inférieurs au budget de 139 000 $ à la fin du premier trimestre.
  6. Les frais juridiques et d’arbitrage du budget des services nationaux étaient supérieurs au budget de 100 642 $.
  7. Les dépenses des comités nationaux ont été supérieures au budget de 203 000 $ étant donné le nombre de réunions qui ont eu lieu pendant la première partie de 2017.

Caisse nationale de défense

L’actif total s’élevait à 14,1 millions de dollars au 31 mars 2017, comparativement à 16,3 millions de dollars au 31 décembre 2016 et à 11,6 millions de dollars au 31 mars 2016. Le solde au 31 mars 2017 était de 2,8 millions de dollars, comparativement à 4,7 millions de dollars au 31 décembre 2016. En outre, nous avions des placements de 9,7 millions
de dollars aux livres au 31 mars 2017, presque inchangés par rapport à la période précédente.

Au titre du passif, nous avions des comptes créditeurs et des charges à payer de 1,5 million de dollars, comparativement à 2,0 millions de dollars au 31 décembre 2016. Nous avions aussi un passif de 6,5 millions de dollars pour les campagnes à frais partagés, en hausse par rapport à 5,5 millions de dollars à la fin de l’exercice précédent. Enfin, il y a un compte créditeur de 654 000 $ à la Caisse générale à la fin du trimestre.

Les campagnes à frais partagés approuvées par le Conseil exécutif national pour le premier trimestre de 2017 ont totalisé 1 774 750 $. Les dépenses consacrées aux grandes campagnes de recrutement se sont établies à 1 319 526 $, tandis que les initiatives nationales en matière de stratégie ont totalisé 812 299 $. Le total des dépenses consacrées aux initiatives régionales s’est établi à 128 120 $.

Caisse nationale de grève

L’actif total de la Caisse de grève au 31 mars 2017 s’élevait à 94,9 millions de dollars, comparativement à 95,0 millions de dollars au 31 décembre 2016 et à 86,8 millions de dollars au 31 mars 2016. Cet actif était formé de 3,8 millions de dollars en liquidités, de 1,6 million de dollars en capitation à recevoir et de 89,5 millions de dollars en placements.

Au titre du passif, nous avions des comptes créditeurs et des charges à payer, ainsi qu’un compte créditeur à la Caisse générale totalisant 439 000 $, en hausse par rapport à 303 000 $ au 31 décembre 2016.

Au 31 mars 2017, le solde de la Caisse s’établissait à 94,5 millions de dollars, comparativement à 94,7 millions de dollars au 31 décembre 2016 et à 96,8 millions
de dollars au 31 mars 2016.

Les revenus de la Caisse de grève, incluant les revenus de placement, étaient de 3,0 millions de dollars au 31 mars 2017 et les dépenses pour le trimestre se sont élevées à 3,9 millions de dollars, ce qui donne lieu à un déficit net pour le cumul de l’exercice de 926 000 $, avant les gains non-matérialisées de 666 165 $.

GRÈVES, LOCK-OUT ETGLEMENTS

Section locale 2500 – Employés de l’Université de Laval, 1 730 membres en grève du 9 février au 1er avril 2017.

Section locale 2073 – Société canadienne de l’ouïe, 227 membres en grève du 6 mars au 15 mai 2017.

Section locale 2055 – Employés de la ville de Mascouche, 25 membres en grève
du 1er avril au 15 mai 2017.

Section locale 1600 – Zoo de Toronto, 386 membres en grève du 11 mai au 12 juin 2017.

Section locale 2049 – Société d’aide à l’enfance du district de Nipissing et Parry Sound, 117 membres en grève du 23 décembre 2016 au 24 avril 2017.

RETARDS DANS LE PAIEMENT DE LA CAPITATION

Pour le trimestre terminé en mars 2017, le total des capitations en retard s’élevaient
à 7 606 487 $, soit une augmentation de 909 190 $ ou 13,58 % par rapport au trimestre précédent terminé en décembre 2016. Le total des retards a augmenté de 31,93 % par rapport à mars 2016.

RAPPORT SUR LA TECHNOLOGIE DE L’INFORMATION (TI)

Le plan de gestion et de technologie de l’information (GI-TI) progresse sous la supervision du comité de direction de la GI-TI. Au cours des mois qui viennent, le Service de la TI se penchera surtout sur la préparation de la TI en vue du congrès, le lancement des nouvelles versions du système de gestion de la relation membre (SGRM), le perfectionnement du système de gestion électronique des documents (SGED) dans l’ensemble du SCFP et d’autres améliorations à l’infrastructure de la TI du SCFP pour le personnel.

Développement de systèmes :

Système de gestion de la relation membre (SGRM)

La dernière version du SGRM (R2B) a été lancée avec succès le 28 avril de cette année. Pour la première fois, cette version introduisait le concept de tableau de bord de l’utilisateur adapté à son rôle au sein du SCFP. Les conseillers syndicaux pourront voir leurs affectations courantes et auront des indicateurs visuels pour les avis de négociation, le dernier rapport de syndics reçu ou la dernière convention collective.

En juin, le nouveau module d’éducation pour la DDS sera lancé. Il appuiera la planification et la prestation du programme d’éducation et offrira un accès centralisé aux différents éléments d’éducation. Dans la première version, nous créerons et maintiendrons des listes d’ateliers, des catalogues, des séries de cours et de l’information sur les membres-animateurs.

Au début de septembre, nous ajouterons la capacité de mettre à l’horaire des ateliers et des cours dans toutes les régions, les inscriptions en ligne, un suivi centralisé de la participation et une production de rapports améliorée.

La version comprendra aussi des améliorations au SGRM ISL, dont la nouvelle capacité de télécharger et de voir les règlements approuvés et d’assurer le suivi des affectations du personnel du SCFP.

Le projet Infonuagique du SCFP (autrefois le système de gestion électronique des documents ou SGED)

Le projet Infonuagique du SCFP avance à grands pas. Nous poursuivons notre nettoyage électronique pour réduire les dédoublements et les différentes versions de documents et d’archives du SCFP et permettre une recherche de documents plus claire et efficace.
Avec d’autres initiatives de réduction de papier de la TI au SCFP, comme la diminution de l’impression, ces outils ont un effet positif sur l’environnement en réduisant notre dépendance à l’égard du papier.

La formation des employés en Office 365 sera terminée dans l’ensemble du pays d’ici la fin de juin. La phase 2, qui comprend notamment la création d’un dépôt pour tous les documents du SCFP, suivra.

Infrastructure de la TI :

Opérations

La TI du SCFP a terminé la première phase de la mise en œuvre de Skype pour entreprises, qui ajoute les capacités téléphoniques complètes pour tous les usagers du bureau national et du bureau d’Ottawa. La deuxième phase, en cours, comprend la mise à l’essai de la solution pour les aires de réception dans l’ensemble du SCFP, la migration des salles de réunion et un numéro sans frais. La phase devrait être terminée à la fin du 2e trimestre de 2017.

La mise en œuvre est aussi commencée pour les bureaux de Markham et de Montréal, avec une progression graduelle pour tous les bureaux régionaux au pays. Le remplacement de l’infrastructure téléphonique vieillissante du SCFP devrait être terminé d’ici la fin du 3e trimestre de 2017.

PROPRIÉTÉS ET BAUX

Nous avons terminé la conception de nos nouveaux locaux pour le BRCB à Burnaby et nous venons d’achever le processus d’appel d’offres pour nos améliorations locatives. Nous octroierons les contrats et commencerons la construction sous peu. Notre équipe de projet travaille avec diligence à la création d’un environnement de travail moderne, flexible et respectueux qui favorisera l’échange d’idées et la collaboration. Nous continuerons à faire participer le personnel à ce projet. L’emménagement dans les nouvelles installations est prévu pour l’automne 2017.

Nous effectuons les réparations et les modifications aux systèmes de bâtiments de nos propriétés de Regina et Cranbrook. Nous travaillons aussi à la conception des modifications aux améliorations locatives existantes de nos installations de Winnipeg et Kenora.

Nous cherchons des solutions de rechange pour nos locaux de Bathurst et nous avons commencé les négociations pour le renouvellement du bail de nos bureaux de New Glasgow et Dauphin. Nous avons aussi renouvelé dernièrement notre bail de Dalhousie.

Nous emménagerons dans un nouvel édifice à Abbotsford à l’automne 2017. Nous terminons présentement la conception de ce nouvel espace et nous commencerons nos rénovations cet été.

CONFÉRENCES ET ÉVÈNEMENTS

La toute première conférence du SCFP « Bâtir des sections locales fortes », qui a eu lieu en avril au Halifax World Trade and Conference Centre, a connu un vif succès. Le sujet a considérablement intéressé les sections locales et, en plus, le SCFP a eu le grand plaisir de tenir une de ses conférences nationales sur la côte est.

Les préparatifs se poursuivent pour notre 27e congrès bisannuel, qui aura lieu à Toronto, du 2 au 6 octobre 2017. Le préavis de convocation au congrès national de 2017 a été mis en ligne sur le site Web scfp.ca et une copie papier a été postée aux sections locales le 5 avril. Les sections locales ont commencé à réserver leurs chambres à nos hôtels de délégués.

Pour la première fois de l’histoire du SCFP, les 1 650 chambres réservées aux hôtels des délégués – Sheraton Toronto Centre, Fairmont Royal York, Hilton Garden Inn et Hilton Toronto Centre – se sont toutes envolées. Devant l’enthousiasme manifesté par les sections locales pour le congrès de cette année, le SCFP a conclu une entente avec d’autres hôtels pour répondre à la demande.

La convocation officielle et les formulaires de lettres de créance seront envoyés à nos sections locales et seront mis en ligne d’ici le 4 juillet 2017. Nous sommes impatients de vivre un autre congrès passionnant à Toronto.

Le SCFP national continue à organiser les réunions des comités, les réunions de services et les sessions de formation habituelles. Nous voulons assurer le succès du congrès national de cette année et de toutes nos réunions nationales.

FORMATION ETVELOPPEMENT

Formations pour les exécutifs des sections locales

Formation pour l'exécutif des sections localesLe Service de l’éducation syndicale a un nouveau programme de formation conçu pour les exécutifs des sections locales et ouvert aux membres qui veulent acquérir des connaissances sur le sujet. Les membres des exécutifs remplissent de nombreux rôles qui leur imposent à tous des responsabilités considérables. Certains ateliers du programme sont offerts aux leaders qui occupent des postes particuliers, d’autres sont destinés à tous les membres des exécutifs et d’autres encore s’adressent aux exécutifs en tant qu’équipes.

La Formation pour l’exécutif des sections locales (FESL) propose une gamme étendue d’ateliers.

Les ateliers traitant des outils de planification peuvent constituer un bon début pour les exécutifs de sections locales qui veulent se former. L’Approche Stratégique des Négociations est un volet important de la politique fraîchement révisée du Conseil exécutif national sur la négociation collective. Les exécutifs peuvent aussi créer et maintenir un plan stratégique d’ensemble pour leur section locale.

Les ateliers de formation offerts concernent tous les aspects du fonctionnement d’un exécutif : les débuts d’une section locale, le leadership, les compétences indispensables pour les postes aux exécutifs, la négociation collective et la représentation des membres.

Atelier pour les membres formateurs et formatrices

Les membres formateurs et formatrices jouent un rôle primordial pour transmettre aux membres le programme d’éducation du SCFP, sans cesse en croissance. La Direction du développement syndical forme tous les ans de nouveaux membres formateurs afin de maintenir une équipe forte dans chaque région. Un atelier transformationnel d’une durée d’une semaine prépare nos membres formateurs à diriger, dans une atmosphère sereine et respectueuse, des ateliers conçus pour tirer le meilleur parti des expériences de nos membres.

Plusieurs critères s’appliquent aux candidatures de membre formatrice ou formateur, comme la diversité, l’étendue géographique d’une région, l’expérience au sein du SCFP, la disponibilité et le bilinguisme.

En avril, 24 membres ont reçu une formation à l’Île-du-Prince-Édouard. La majorité des participantes et participants venaient des régions des Maritimes et de l’Atlantique,
et quelques-uns venaient des Prairies. Le prochain atelier de formation pour les nouveaux membres formateurs aura lieu en Colombie-Britannique au début de 2018.

Également en avril, la Direction du développement syndical a donné un atelier de niveau avancé de deux jours et demi sur les droits de la personne à 28 membres formatrices et formateurs et conseillères et conseillers de haut niveau. Les participants à cet atelier qui s’est déroulé en Colombie-Britannique venaient des quatre provinces de l’ouest. Ce regroupement des participants permet au SCFP d’offrir à une plus large échelle le nouveau cours d’une semaine « Introduction aux droits de la personne » qui, déjà, a un effet favorable sur l’engagement du SCFP en faveur de la diversité et l’équité. Les formations de niveau avancé consolident l’animation des autres ateliers sur l’équité et, sans aucun doute, de l’ensemble de l’éducation syndicale.

Le cours avancé sur les droits de la personne sera offert dans les provinces de l’est, à une date à déterminer.

ADMINISTRATION DUGIME DE RETRAITE

Les constituants, le SCFP, le SEPB 491 et le SCP ont modifié dernièrement la Convention de fiducie du Régime de retraite des employé(e)s du SCFP (RRES) afin de permettre aux sections locales 2013 et 2023 d’UNIFOR de nommer conjointement un fiduciaire et un fiduciaire suppléant au Conseil de fiducie mixte (CFM). En vertu de l’entente, le SCFP doit ajouter deux postes de fiduciaires au Conseil de fiducie mixte (CFM). Le CFM sera désormais administré par 10 fiduciaires et 10 fiduciaires suppléants.

Les fiduciaires et fiduciaires suppléants qui suivent ont été nommés :

  • Le confrère Pierre-Guy Sylvestre, section locale 2013 d’UNIFOR, fiduciaire
  • La consœur Linda Duchesne, section locale 2023 d’UNIFOR, fiduciaire suppléante
  • La consœur Candace Rennick, fiduciaire suppléante du SCFP
  • Le confrère Benoît Bouchard, fiduciaire suppléant du SCFP

D’autres changements ont récemment été apportés au Conseil de fiducie mixte :

  • La consœur Judy Henley, autrefois fiduciaire suppléante du SCFP, est maintenant fiduciaire du SCFP.
  • Le confrère Trevor Davies, fiduciaire suppléant du SCFP, remplace la consœur Kelly Moist, qui vient de démissionner du CFM.

Après la démission du confrère Gary Johnson à titre de fiduciaire des retraités plus tôt cette année et maintenant que le confrère Barry Thorsteinson occupe le poste de fiduciaire des retraités, le CFM a tenu des élections pour le poste vacant de fiduciaire suppléant des retraités. Le confrère Raymond Arsenault a été élu fiduciaire suppléant des retraités jusqu’au 31 décembre 2018.

Le Conseil de fiducie mixte tiendra sa prochaine réunion de l’année en juin pour discuter du régime de retraite, en particulier du dépôt prochain de l’évaluation actuarielle au 1er janvier 2017 et du nouveau cadre qui sera instauré au début de 2018 par le gouvernement ontarien pour les régimes de retraite à prestations déterminées d’employeur unique. Comme étape intérimaire, le gouvernement mettra aussi en œuvre des mesures pour aider les régimes à prestations déterminées qui doivent déposer des rapports d’évaluation en 2017, comme le RRES. Ces mesures aideront les régimes qui devraient autrement respecter de nouvelles exigences en matière de déficit de solvabilité à cause de ces dépôts d’évaluation.

Les fiduciaires ont invité les constituants à assister à l’exposé des résultats de l’évaluation actuarielle au 1er janvier 2017.

Les vérificateurs du Régime de retraite des employé(e)s du SCFP ont terminé la vérification de la caisse de retraite pour 2016 et ils présenteront les états financiers de 2016 aux fiduciaires à la réunion de juin pour approbation.

Le rapport aux participants de 2016 avance et il sera affiché sur le site Web du RRES en juillet ou août. Le personnel du régime de retraite prépare présentement les relevés annuels du régime de retraite de 2016 pour tous les participants du régime. Ils seront postés d’ici la fin de juin. Les participants actifs du régime auront aussi accès à leurs relevés annuels sur le site Web du régime à www.cepp.ca pour l’estimation de leur retraite.

Retraites

La consœur Glenda M. Smith, bureau de Brandon – 1er janvier 2017

La consœur Bernadette Boland, bureau de St. John’s – 1er août 2017

La consœur Pamela A. Smith, bureau de Calgary – 1er septembre 2017

La consœur Aina Kagis, bureau régional de la Saskatchewan – 1er septembre 2017

La consœur Erika Iliant, bureau régional du Manitoba – 1er septembre 2017

CONCLUSION

Pendant la saison des vérifications au SCFP national et à toutes les autres instances du SCFP au pays, nous en profitons pour évaluer nos systèmes financiers et notre santé financière. Je remercie nos syndics du SCFP national et les dirigeantes et dirigeants du SCFP de toutes les régions pour leur dévouement et leur engagement à veiller à ce que le SCFP rende compte de ses finances de manière transparente.

Avec une solide base financière et administrative, nous pouvons maintenir et élargir notre représentation des membres et bâtir un meilleur avenir pour tous.

En plus de profiter des nombreuses activités de solidarité et célébrations communautaires organisées par le SCFP partout au pays, j’espère que vous aurez toutes et tous le temps de vous reposer et de vous ressourcer au cours des mois d’été.

Respectueusement soumis par,

Le secrétaire-trésorier national,

CHARLES FLEURY