Consœurs, confrères et amis,

Je commence mon premier rapport au Conseil exécutif national avec un profond sentiment de gratitude et de respect envers chacun et chacune d’entre vous et tous les membres du SCFP qui m’ont confié le rôle de secrétaire-trésorière nationale. Je suis honorée d’avoir été élue secrétaire-trésorière nationale et je suis ravie de relever ce défi. Sachez que l’intendance de nos ressources collectives et l’administration de notre grand syndicat sont des responsabilités que je prends très au sérieux.

Je m’engage envers vous à veiller sur les ressources du SCFP pour que chaque dépense contribue à la mission du syndicat et soit mise au service de nos membres et de leurs communautés. Alors que nous continuons à bâtir notre syndicat et notre mouvement, je m’assurerai que le SCFP continuera à avoir une assise financière et administrative solide.

Au cours des deux dernières années, les membres et le personnel du SCFP se sont adaptés aux défis de la pandémie, dépassant toutes les attentes. Nous nous joignons à nos homologues du monde entier pour affronter des changements fondamentaux sans précédent au fonctionnement de nos organisations.

Notre budget 2022 sera adopté au cours du présent CEN. Même si nos revenus devraient augmenter au cours de l’année, nous avons encore des membres mis à pied. Étant donné que nous prévoyons de revenir aux revenus d’avant COVID seulement plus tard dans l’année, nous limiterons les déplacements et les activités en personne pendant une partie de l’année, mais certains événements resteront virtuels car nous devons continuer à faire plus pour l’environnement et nos émissions de carbone et ce, que la pandémie se calme ou non.

Je suis très heureuse d’annoncer que le projet de budget pour 2022 prévoit un total de quinze nouveaux postes, dont onze nouveaux postes permanents, la transformation de deux postes temporaires en postes permanents et deux postes temporaires. De plus, un poste de commis aux statistiques a été reclassé en poste de commis comptable 1, et un poste de personne conseillère unilingue a été reclassé en poste bilingue.

Le 30e congrès national du SCFP

Notre récent congrès national s’est déroulé virtuellement du 23 au 26 novembre, devant plus de 2 100 personnes déléguées et 190 personnes suppléantes. Je dois dire qu’on était loin de la force et de l’énergie que l’on ressent dans un congrès en personne. Néanmoins, les personnes déléguées du SCFP ont pu pleinement participer et ont adopté d’importants amendements statutaires, des résolutions cruciales, notre plan d’action pour les deux prochaines années, ainsi que la stratégie de lutte contre le racisme. Je suis particulièrement fière du travail accompli par les femmes membres du CEN qui ont présenté un rapport provisoire sur les travaux novateurs entrepris par le Groupe de travail national pour un milieu syndical sécuritaire.

Nous avons tracé une voie claire pour le SCFP pour les deux prochaines années. Certains amendements statutaires importants ont rendu possible la tenue d’assemblées syndicales en mode virtuel. On a aussi approuvé l’autorisation électronique des dépenses de nos organismes à charte. De nombreuses résolutions adoptées montrent que le SCFP national est prêt à faire face aux nouvelles réalités et à poursuivre la lutte pour la justice dans nos milieux de travail et nos collectivités.

À bien des égards, le congrès a connu un grand succès au niveau technique; je félicite les personnes déléguées pour leur participation et leur patience.

Le Conseil des syndicats des conseils scolaires de l’Ontario (CSCSO)

J’ai eu l’honneur d’être invitée à prendre la parole à la réunion de direction du CSCSO, le 3 décembre, à Markham, juste au nord de Toronto. J’ai beaucoup apprécié l’accueil que j’ai reçu pour cette allocution, ma première depuis le congrès. J’ai présenté des salutations au nom du CEN et de nos membres partout au pays. J’ai aussi promis notre plein appui au CSCSO qui se prépare à un cycle de négociations centrales difficile en 2022.

La Conférence des femmes du SCFP-Ontario

Le 10 décembre, j’ai prononcé le discours principal à la Conférence des femmes du SCFP-Ontario. Dans mon allocution, j’ai félicité le Comité des femmes de l’Ontario et le conseil exécutif de la division pour leurs travaux dans le domaine de la sécurité du milieu syndical. Ils préconisent l’élargissement du Code de conduite du SCFP à toutes les activités du SCFP-Ontario, plus d’information, ainsi que la prévention et le suivi des problèmes de harcèlement sexuel et de violence sexiste dans la région. J’ai pu rendre compte des travaux des femmes membres du CEN qui composent le Groupe de travail national pour un milieu syndical sécuritaire. J’ai aussi parlé de l’engagement du CEN à faire un suivi dans ce domaine critique au cours des prochains mois.

La Conférence des droits de la personne du SCFP-Ontario

J’ai eu l’honneur de saluer les participants à la conférence virtuelle du SCFP-Ontario sur les droits de la personne le 3 décembre 2021. Le thème de cette année était « Autonomiser le changement » et j’ai exprimé ma gratitude et ma reconnaissance pour l’énorme contribution apportée par toutes les travailleuses et tous les travailleurs en quête d’équité pendant la pandémie. Je me suis réengagée à continuer de faire tout ce qui est en mon pouvoir pour soutenir et renforcer notre engagement envers l’égalité au sein et à l’extérieur du SCFP.

ÉTATS FINANCIERS POUR LE TRIMESTRE TERMINÉ LE 30 SEPTEMBRE 2021

Caisse générale

L’actif total de la Caisse générale au 30 septembre 2021 était de 334,5 millions de dollars, comparativement à 322,6 millions de dollars au 30 juin 2021 et à 299,1 millions de dollars au 31 décembre 2020. Les postes d’importance sont détaillés ci-dessous.

Le solde bancaire au 30 septembre 2021 était de 31,4 millions de dollars, en hausse de 2,6 millions de dollars par rapport au solde du 30 juin 2021. Il faudra transférer une partie des surplus de liquidités vers nos placements généraux. Le solde bancaire inclut diverses réserves de liquidités destinées au congrès de 2021, aux prestations de retraite, au financement des avantages sociaux futurs, à l’entretien des propriétés et au Fonds des édifices régionaux.

Le passif total de la Caisse générale s’élevait à 287,6 millions de dollars au 30 septembre 2021, comparativement à 278,4 millions de dollars au 30 juin 2021 et à 261,4 millions de dollars au 31 décembre 2020.

Le véritable passif calculé par notre actuaire au 31 décembre 2020 était de 244,6 millions de dollars, comparativement à 222,8 millions de dollars à la fin de 2019. Le bilan au 31 décembre 2020 montrait un passif de 194,8 millions de dollars, ce qui laissait un écart non inscrit de 49,8 millions de dollars.

Heureusement, à la fin du troisième trimestre de 2021, en partie grâce au rendement positif des marchés de placement, nous avons inscrit une hausse globale de 26 millions de dollars pour le passif comptabilisé comparativement au solde du 31 décembre 2020, ce qui porte le passif total au 30 septembre 2021 à 220,6 millions de dollars.

Le solde de la Caisse au 30 septembre 2021 se situe à 46,9 millions de dollars, dont un total de 3,3 millions de dollars est réservé comme suit : 883 000 $ pour la Caisse de participation aux congrès et aux activités nationales et 2,4 millions de dollars pour le Fonds pour les édifices régionaux. Avec ce qui reste du solde de la Caisse, nous avons investi 69,3 millions de dollars dans les immobilisations, ce qui laisse un solde sans restriction négatif de 25,7 millions de dollars. En somme, tout l’avoir de la Caisse générale est affecté, soit parce qu’il a été alloué à des fins précises, soit parce qu’il a été utilisé pour des immobilisations.

Le surplus d’exploitation pour le cumul de l’année s’élève à 9,1 millions de dollars, par rapport à un déficit prévu de 1,3 million de dollars. Les revenus de capitation sont supérieurs au budget de 2,9 millions de dollars et le total des revenus est supérieur au budget de 17,6 millions de dollars, surtout grâce à un gain non réalisé de 14,3 millions de dollars dans nos comptes de placements. Les dépenses totales sont supérieures au budget de 7,1 millions de dollars.

Les salaires sont inférieurs au budget de 309 000 $, les avantages sociaux courants sont supérieurs au budget de 344 000 $ et les avantages sociaux futurs, excluant la provision pour ajouter les gains et pertes de placement au passif, sont supérieurs au budget de 1,7 million de dollars. Les salaires des directeurs et des conseillers sont supérieurs au budget de 0,9 %, ou 411 000 $, et ceux du personnel administratif et technique sont inférieurs au budget de 3,2 %, ou 290 000 $. Les salaires du personnel de bureau sont aussi inférieurs au budget de 2,7 %, ou 379 000 $. Le coût des remplacements pour les congés annuels est inférieur au budget de 6,2 %, ou 58 000 $.

De façon cumulative, les autres dépenses d’exploitation, incluant les programmes, sont inférieures au budget de 8,9 millions de dollars. Voici quelques éléments significatifs :

  1. Les dépenses de déplacement sont inférieures au budget de 2,4 millions de dollars surtout étant donné la réduction des déplacements pour affaires.
  1. Les dépenses consacrées aux programmes des directions nationales sont inférieures au budget de 2 millions de dollars, en grande partie en raison du moment où les dépenses ont été engagées.
  1. Les coûts fixes de dotation en personnel sont inférieurs au budget de 1,3 million de dollars, ce qui s’explique en grande partie parce qu’il n’y a pas eu beaucoup de déplacements par véhicule jusqu’à maintenant cette année.
  1. Les dépenses consacrées à l’orientation stratégique sont inférieures au budget de 1,2 million de dollars à ce moment de l’année.
  1. Les dépenses consacrées au PAE sont supérieures au budget de 830 000 $.

Caisse nationale de défense

Au 30 septembre 2021, l’actif total s’élevait à 22,4 millions de dollars, comparativement à 20 millions de dollars au 30 juin 2021 et à 18,8 millions de dollars au 31 décembre 2020. Le solde au 30 septembre 2021 était de 5,5 millions de dollars, en hausse de 2,1 millions de dollars par rapport au 30 juin 2021 et en hausse de 3,7 millions de dollars par rapport au 31 décembre 2020. En outre, nous avions des placements totalisant 14,7 millions de dollars au 30 septembre 2021, en très légère hausse par rapport au 30 juin 2021.

Au titre du passif, nous avions des comptes créditeurs et des charges à payer de $409,106 au 30 septembre 2021, comparativement à 553 000 $ au 30 juin 2021 et à 1,1 million de dollars au 31 décembre 2020. Nous avions aussi un passif de 9,3 millions de dollars pour les campagnes à frais partagés, passif qui a diminué de 400 000 $ par rapport au 30 juin 2021. Enfin, nous devions 1,2 million de dollars à la Caisse générale au 30 septembre 2021.

Au 30 septembre 2021, le solde de la Caisse s’établissait à 11,4 millions de dollars, par rapport à 9 millions de dollars au 30 juin 2021.

Les fonds consacrés aux campagnes à frais partagés approuvées par le Conseil Exécutif National jusqu’à présent pour 2021, totalisent 3 306 255 $ sur un budget annuel de 4,0 millions de dollars. Il y a eu recouvrement de 1 866 995 $ de fonds non utilisés de campagnes à frais partagés précédentes qui ont été fermées au courant de l’année. Les dépenses consacrées aux grandes campagnes de recrutement se sont élevées à 2 106 449 $ sur un budget annuel de 4,0 millions de dollars. Les dépenses consacrées aux initiatives nationales en matière de stratégie ont totalisé 963 564 $ sur un budget annuel de 2,7 millions de dollars. Les dépenses consacrées aux initiatives régionales en matière de stratégie ont totalisé 934 730 $ sur un budget annuel de 2,3 millions de dollars.

Caisse nationale de grève

L’actif total de la Caisse nationale de grève au 30 septembre 2021 s’élevait à 140 millions de dollars, en légère hausse par rapport à 136,7 millions de dollars
au 30 juin 2021. Cet actif était formé de 4,6 millions de dollars en liquidités, de
2,1 millions de dollars en capitation à recevoir et de 133,3 millions de dollars en placements.

Au titre du passif, nous avions des comptes créditeurs et des charges à payer
totalisant 154 000 $, ainsi qu’un montant de 18 000 $ dû à la Caisse générale.

Les revenus de la Caisse de grève, y compris les revenus de placement, étaient de 11,5 millions de dollars et les dépenses se sont élevées à 3 millions de dollars, ce qui donne un surplus avant les gains non matérialisés de 8,4 millions de dollars. Un gain non matérialisé de 3,1 millions de dollars a été inscrit dans les placements de notre Caisse de grève à date en 2021.

Prov.

Section locale

Employeur

Membres participants

Dates grève / lock-out 2021

T.-N.-L.

1349

Ville de Grand Falls-Windsor, 80 membres en lock-out

80

Lock-out

15 juil. – 25 oct.

N.-B.

1418

Province du Nouveau-Brunswick

758

Grève

29 oct. – 14 nov.

N.-B.

588

Province du Nouveau-Brunswick

116

Lock-out

29 oct. – 14 nov.

N.-B.

1251

Province du Nouveau-Brunswick

656

Lock-out

27 oct. – 17 nov.

N.-B.

2745

Province du Nouveau-Brunswick

3 281

Lock-out

29 oct. – 18 nov.

N.-B.

1190

Province du Nouveau-Brunswick, manœuvres et gens de métier

1 180

Lock-out

29 oct. – 18 nov.

N.-B.

1253

Conseil des syndicats scolaires

3 000

Lock-out

29 oct. – 18 nov.

(entente rejetée)

N.-B.

1252

Conseil des syndicats d’hôpitaux du N.-B.

3 000

Lock-out

27 oct. – 18 nov.

N.-B.

1840

Sténographes judiciaires provinciaux

18

Lock-out

31 oct. – 15 nov.

N.-B.

1866

SST et compensation des accidents de travail

104

Lock-out

31 oct. – 19 nov.

N.-B.

5017

Collèges communautaires
du N.-B.

86

Grève

28 oct. – 18 nov.

N.-B.

5026

Province du Nouveau-Brunswick

78

Grève

29 oct. – 14 nov.

N.-B.

1154

Province du Nouveau-Brunswick

31

Grève

29 oct. – 14 nov.

N.-B.

1215

Province du Nouveau-Brunswick

47

Grève

30 oct. – 14 nov.

Prov.

Section locale

Employeur

Membres participants

Dates grève / lock-out 2021

Man.

1630

Division scolaire Rolling River

21

Grève

1er nov. – en cours

Qc

5959

Société de transport de Laval (STL)

640

Grève tournante

3, 26, 27 nov.

Qc

3535

Société des alcools du Québec (SAQ)

800

Grève tournante

16, 22, 23 nov.

Qc

301

Société d’habitation et de développement de Montréal

34

Grève

8 déc. – en cours

RETARD DANS LES PAIEMENTS DE CAPITATION

Pour le trimestre terminé en septembre 2021, les paiements en retard s’élevaient à
9 267 578 $, une baisse de 458 246 $ (4,71 %) par rapport au trimestre terminé en juin 2021. Les retards ont diminué de 33,36 % par rapport à Septembre 2020.

RAPPORT SUR LA TECHNOLOGIE DE L’INFORMATION (TI)

Le dernier trimestre de 2021 étant presque derrière nous, le service de l’informatique poursuit ses activités normales, mais surtout en télétravail, pour permettre au reste du personnel du SCFP de faire la même chose. Le dernier trimestre a été marqué par la poursuite des travaux sur les plans approuvés pour le remplacement du système de capitation du SCFP, les nouvelles versions du SGRM, les améliorations au système de gestion des ressources humaines Avanti du SCFP, le renforcement de la posture du SCFP en matière de sécurité informatique, ainsi que la préparation et le soutien du congrès national virtuel.

Redéveloppement du système de capitation

Les plans de mise en œuvre, y compris les tests, sont en cours de discussion et de finalisation. Ils seront évalués régulièrement pour garantir un déploiement fluide et sans anicroche, probablement au troisième trimestre 2022.

Améliorations au système de ressources humaines Avanti

Un projet visant à améliorer le suivi et le signalement dans la gestion des postes pour le système Avanti est en cours. Il permettra de corriger les problèmes de signalement des postes à pourvoir. Les RH du SCFP ont mené à bien les tests et approuvé le tout. Le déploiement de cette nouvelle fonctionnalité devrait avoir lieu en février-mars 2022.

Améliorations au système de gestion de la relation membre (SGRM)

Nous avons commencé à tester notre nouveau système GRM-ISL qui suit et rend compte des campagnes de recrutement. La date de sortie de ce projet est fixée provisoirement au début décembre.

Initiative de renforcement de la sécurité informatique

En collaboration avec notre partenaire en sécurité, le service informatique du SCFP lancera sa formation de sensibilisation à la cybersécurité pour tout le personnel en novembre-décembre. Dans un contexte où les menaces et les problèmes de sécurité s’amplifient constamment, nous devons impérativement parfaire nos connaissances et accroître notre vigilance. Cette formation s’appuie sur les améliorations de sécurité que le SCFP a déjà mises en œuvre, notamment l’authentification multifacteur et, plus tard cette année, une politique de mot de passe améliorée. Avec des mots de passe plus forts et plus complexes, le SCFP renforcera davantage sa posture de sécurité.

PROPRIÉTÉS ET BAUX

En raison de la pandémie de COVID-19, l’équipe de gestion immobilière continue de se concentrer sur les travaux nécessaires pour assurer la sécurité des bureaux inoccupés ou utilisés moins régulièrement. Nos travaux d’immobilisations ont dû être réduits en grande partie, mais nous continuons de prioriser les travaux de projet et d’entretien qui ne peuvent pas attendre.

L’équipe se prépare aussi au passage ultime à la phase II du protocole de mesures préventives COVID-19 du SCFP. Cela implique l’ajustement et la mise à jour des exigences de nettoyage, ainsi que la mise en œuvre de la désinfection quotidienne des points de contact dans les bureaux rouverts, afin de maximiser la sécurité de notre environnement de travail et d’empêcher la propagation de la COVID-19. Nous avons créé des directives claires pour tous les entrepreneurs en nettoyage et leur personnel, qui ont reçu les produits de désinfection appropriés. L’équipe a organisé une formation Web obligatoire pour tout le personnel de l’entrepreneur afin de garantir que le travail de désinfection est effectué correctement.

En raison des restrictions budgétaires liées à la COVID-19 et des incertitudes qui y sont associées, le SCFP a opté pour le renouvellement des baux pour une période courte à moyenne dans la mesure du possible. Par conséquent, au cours du troisième trimestre de l’année, nous avons conclu des ententes de renouvellement pour Dalhousie, Sydney, Kitchener, Edmonton et Terrace, et nous travaillons sur le renouvellement de Kelowna. À Sudbury et à Fort McMurray, nous avons préféré déménager. À Gatineau, nous avons décidé de vendre notre participation dans l’immeuble que nous occupions par l’intermédiaire de l’AIFTQ; nous louerons un nouvel espace pour ce bureau. Nous poursuivons les travaux d’amélioration locative à Winnipeg; nous en sommes à aménager l’agrandissement obtenu récemment.

Nous avons identifié un certain nombre de bureaux dont le système de sécurité nécessite une mise à niveau; nous y avons travaillé au cours des derniers mois. Cela améliorera grandement la sécurité de notre personnel.

CONGRÈS, CONFÉRENCES ET ÉVÉNEMENTS

Le SCFP vient de tenir son trentième congrès biennal du 22 au 26 novembre 2021, le tout premier à se tenir en formule virtuelle. La majorité de nos participantes et participants étaient présents virtuellement par l’entremise de la plateforme Chime, mais le SCFP a envoyé un petit contingent de personnel, de membres du CEN et de personnes déléguées au Centre des congrès de Vancouver (C.-B.), où nous avons installé notre plateau de diffusion et nos bureaux.

Notre congrès virtuel a connu un énorme succès. Il a réuni plus de 2100 personnes déléguées et 190 personnes suppléantes.

Le SCFP était très fier de présenter quelques discours préenregistrés au congrès, dont celui du chef du Nouveau Parti démocratique, Jagmeet Singh. L’allocution sincère de M. Singh a été l’un des grands moments de ce congrès pour le personnel et les personnes déléguées du SCFP.

En plus des événements qui avaient lieu en 2021, nous sommes occupés à planifier des réunions pour 2022, notamment les réunions des services nationaux, la Réunion des comités en mars, ainsi que notre cinquième Conférence du Conseil national des secteurs qui aura lieu à Ottawa en octobre prochain. Cette année a été très chargée pour le bureau du congrès du SCFP, et 2022 ne risque pas de marquer un ralentissement.

ADMINISTRATION DU GIME DES RETRAITES

Le processus d’évaluation actuarielle du 1er janvier 2021 a été achevé en septembre. À la réunion de septembre du Conseil de fiducie mixte (CFM), le Conseil a convenu de ne pas déposer le rapport auprès des organismes de réglementation. Le prochain rapport d’évaluation actuarielle qui devra être déposé est celui au 1er janvier 2023.

Les prestations de retraite mensuelles des retraités payables le 1er décembre 2021 reflétaient le taux d’indexation applicable (0,67 % ou proportionnellement pour ceux et celle qui ont pris leur retraite en 2020) et comprenaient un ajustement rétroactif pour la période du 1er janvier au 30 novembre 2021. Une lettre contenant les détails de l’indexation a été envoyée aux membres retraités en novembre.

En raison de la COVID-19, nous avons dû annuler les séminaires de planification de la retraite en personne de 2020 et 2021. Cependant, un séminaire pilote a été organisé en octobre sur Zoom. Les commentaires sont très positifs. D’autres séminaires pilotes seront proposés pour mieux analyser cette nouvelle formule.

Dans le cadre de son examen des investissements, le CFM a sélectionné Fidelity comme nouveau gestionnaire d’investissement. En novembre, il a affecté cinq pour cent de la caisse du RRES au mandat Actions des marchés émergents de Fidelity.

Le CFM a tenu sa quatrième réunion de l’année au début de décembre pour discuter des activités en cours du régime.

Le numéro automne 2021 du bulletin d’information du RRES a été distribué aux participantes et participants en décembre; il est disponible sur le site Web du RRES au www.cepp.ca.

Je suis très heureuse que Charles Fleury ait accepté de continuer à siéger au CFM pendant un an en tant que coprésident pour me laisser le temps de mieux comprendre le rôle. Charles a accepté que je l’accompagne dans ce rôle important.

Retraites

Linda J. Hanton, bureau de Kenora – 1er novembre 2021

Charles Fleury, bureau du secrétaire-trésorier national – 1er janvier 2022

Sylvie A. Brunet, Direction des ressources humaines – 1er janvier 2022

Laura M. Hacker, bureau régional de l’Ontario – 1er janvier 2022

Norma Zubickova, bureau régional de l’Ontario – 1er janvier 2022

Lesley A. Swann, bureau régional de l’Ontario – 1er janvier 2022

Suting Hum, Service de l’éducation syndicale – 1er janvier 2022

Susan D. Coen, bureau régional de l’Atlantique – 1er février 2022

Ken L. Young, Service de l’administration – 1er février 2022

May H. Fung, Service de la comptabilité – 1er février 2022

Monique Diotte, Service de la recherche, de l’évaluation des emplois et de la santé-sécurité – 1er février 2022

Nelson Campbell, Service de la technologie – 1er février 2022

Amessan Gnawa, Service de la technologie – 1er février 2022

Sharon McKenna, bureau régional de l’Ontario – 1er février 2022

Steven S. Leavitt, bureau de Niagara – 1er février 2022

Kari Rudd, Service de la capitation – le 1er mars 2022

William Pegler, bureau régional de la Colombie-Britannique – 1er avril 2022

Kelli L. Lawrence, bureau de Nanaimo – 1er mai 2022

Tony Miotti, bureau de Calgary – 1er juin 2022

Robert A. Lamoureux, Direction des services nationaux – 1er juin 2023

CONCLUSION

Alors que nous nous préparons à accueillir la nouvelle année, nous pouvons être sûrs que le SCFP national repose sur des bases solides et qu’il est tout à fait en mesure de relever les défis que l’avenir nous réserve. Je suis très reconnaissante envers notre ancien secrétaire-trésorier Charles Fleury d’avoir laissé les finances et l’administration du SCFP en si bon ordre. Je le remercie également pour tout le travail qu’il a fait dans la préparation du budget 2022, ainsi que pour son soutien et son amitié indéfectibles.

Je tiens à remercier les personnes déléguées au congrès national pour l’honneur qu’elles m’ont fait d’être élue votre secrétaire-trésorière nationale. Nous savons qu’il y a d’importantes luttes à venir. Nous savons aussi qu’ensemble, nous continuerons de bâtir une organisation forte et réactive, bien placée pour relever chaque défi dans la prochaine année. Les luttes seront importantes, mais nous continuerons à bâtir notre syndicat en affectant des ressources à l’intéressement des membres et de la communauté, à l’amélioration de nos systèmes internes et à l’amélioration des services à nos membres.

Alors que je commence mon nouveau mandat et que nous entrons dans la période des Fêtes, nous reconnaissons nos réalisations importantes. Je souhaite à chacun et chacune d’entre vous, ainsi qu’à chaque membre de la base et de notre personnel un congé paisible et heureux. Reposez-vous, ressourcez-vous. Puissions-nous tous entamer la nouvelle année avec une énergie et un engagement renouvelés.

J’ai hâte de plonger dans la nouvelle année et ce nouveau mandat.

Respectueusement soumis,

La secrétaire-trésorière nationale,

CANDACE RENNICK