School board support staff voice concerns about restructuring of the Nova Scotia education system

Les membres du SCFP de la Nouvelle-Écosse demandent au ministre de l’Éducation et aux centres régionaux de l’éducation et des conseils scolaires de collaborer avec eux afin d’améliorer les communications entre travailleurs et employeurs. Ils souhaitent réduire le stress et s’assurer que le personnel de soutien est en mesure de faire son travail efficacement et en toute sécurité en cas d’éclosion à l’école.

« Les membres du SCFP du secteur de l’éducation attendent patiemment les instructions de leur employeur », explique Lisa DeMolitor, présidente du Conseil des syndicats scolaires de la Nouvelle-Écosse (NSSBCU). « Ils seront très frustrés si des renseignements spécifiques à leurs tâches ne leur sont pas envoyés sous peu, pour toutes les classes d’emplois. » Cette déclaration fait suite à l’annonce, aujourd’hui, de la fermeture de deux écoles de la région de Halifax pendant deux semaines, où les élèves ont été déclarés positifs à la COVID-19, ainsi que d’autres restrictions.

« Nous appuyons la décision prise par le provincial de fermer les écoles secondaires Auburn Drive à Cole Harbour et Graham Creighton à Cherry Brook pendant deux semaines », déclare le président du SCFP 5047, Chris Melanson. « Comme l’a déclaré le Dr Strang, notre principale préoccupation est d’empêcher la propagation communautaire. Espérons que les nouvelles restrictions seront suivies et que les deux écoles pourront rouvrir le 7 décembre. »

« Fait intéressant, le ministre de l’Éducation a déclaré dans le communiqué d’aujourd’hui qu’il existe une gamme de soutiens et de pratiques pour traiter les cas de COVID-19 dans nos écoles. Pourtant, il n’existe aucun plan de gestion des éclosions à l’échelon local », souligne Mary Fougere, conseillère nationale au SCFP. « C’est un élément clé d’une communication efficace et opportune entre les centres éducatifs et le personnel de soutien scolaire en cas d’éclosion, avec les étapes à suivre dans les écoles touchées. »

À propos du SCFP

Le SCFP 5047 représente 1 600 employés de soutien scolaire travaillant dans 136 écoles et lieux de travail qui font partie du Centre régional d’éducation de Halifax.

Les sections locales scolaires du SCFP, connues collectivement sous le nom de Conseil des syndicats scolaires de la Nouvelle-Écosse (NSSBCU), représentent plus de 3 500 membres travaillant pour les six centres régionaux d’éducation et le Conseil scolaire acadien, dans toutes les écoles publiques de la province.

Nos membres sont l’épine dorsale du système scolaire. Ils sont chauffeurs d’autobus, travailleurs de proximité communautaires, concierges, mécaniciens, experts en bâtiment, ouvriers d’entretien, bibliothécaires et aides-bibliothécaires, travailleurs de cafétéria, gens de métier, surveillants du midi, éducateurs de la petite enfance, aides-éducateurs et aides-enseignants, exploitants d’installations, secrétaires et autres employés de soutien scolaire.