Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

SELKIRK– Les employés de l’Association canadienne pour la santé mentale (ACSM) de la région d’Interlake, représentés par la section locale 2348 du SCFP, seront prêts à déclencher la grève dès le mardi 8 mai, à 8 h 30.

Le personnel de l’ACSM de la région d’Interlake trouve des logements sûrs et à coût abordable pour les membres de la société aux prises avec des problèmes de santé mentale, en plus d’appuyer leur réadaptation et leur formation et de les aider à acquérir des compétences de vie.

En ce moment, le salaire des membres du personnel de l’ACSM de la région d’Interlake est inférieur de 15 % à 36 % à celui des employés qui font un travail semblable pour l’ACSM de la région de Winnipeg. « Nous demandons l’équité », a déclaré Tristan Dreilich, membre du comité de grève de la section locale 2348. « Cela n’a aucun sens que nous n’ayons pas droit à la même rémunération que nos homologues de Winnipeg, qui effectuent un travail semblable. »

En plus de la parité salariale avec le personnel de l’ACSM de la région de Winnipeg, les employés de l’ACSM de la région d’Interlake demandent des avantages sociaux équivalents payés par l’employeur.  « Ce n’est pas si difficile à comprendre : un travail semblable mérite des avantages sociaux semblables. Ce n’est pas parce que nous vivons et travaillons dans la région d’Interlake qu’on doit nous offrir de moins bonnes conditions qu’à Winnipeg », a expliqué Sheree Capar, conseillère syndicale du SCFP.

Les membres de la section locale 2348 du SCFP de l’ACSM de la région d’Interlake ont tenu un vote de grève le 7 avril et 100 % se sont prononcé en faveur d’un débrayage. Des réunions ont eu lieu le 28 avril et le 6 mai avec un agent de conciliation, mais l’employeur et le comité de négociation se sont retrouvés dans l’impasse. « Notre équipe a travaillé très fort  pour en arriver à une entente équitable et nous sommes déçus que la Régie régionale de la santé  Interlake-Eastern (IERHA) ne nous aide pas à obtenir la parité avec nos collègues de Winnipeg », a déploré Tristan Dreilich. 

L’ACSM d’Interlake englobe des régions situées aussi au sud que Lockport et Stony Mountain et s’étend jusqu’au nord d’Ashern, en passant par Beauséjour, Pinawa et Lac du Bonnet. L’ACSM de la région d’Interlake est financée surtout par la RRS Interlake-Eastern.

La section locale 2348 du SCFP représente les travailleuses et travailleurs de la santé et des services sociaux de tout le Manitoba.