Janet Szliske | Service des communications du SCFP

Cet été et cet automne, les travailleurs du secteur du soutien scolaire seront sur les écrans de cinéma Cineplex de la Colombie-Britannique, grâce à une publicité animée qui fait la promotion des services qu’ils offrent.

La capsule de 30 secondes met en vedette « Rachel » et les membres du SCFP qu’elle croise dans sa journée à l’école : une aide-éducatrice, un concierge, une employée de bureau, un ouvrier et une chauffeuse d’autobus. Ils sont tous essentiels pour faire de nos écoles une réussite.

« Nos membres ont eu la vie dure », rappelle le président du Conseil des présidents des sections locales scolaires, Warren Williams. « Le gouvernement libéral provincial a coupé les budgets pendant 16 ans. À l’approche de notre prochaine ronde de négociations, cette campagne fera comprendre à la population l’importance qu’ont les services prodigués par nos membres pour les élèves du réseau public. »

La campagne comprendra des macarons, des dépliants et des affiches, ainsi que des annonces dans les journaux et à la radio dans les secteurs où il n’y a pas de grands cinémas.

Selon les sondages sur les priorités de négociation, 41 pour cent des répondants ont constaté une augmentation de la violence en milieu de travail scolaire en Colombie-Britannique, une augmentation qualifiée d’importante dans 15 pour cent des cas. Pour en savoir plus sur cette campagne, visitez bcschools.cupe.ca.