À l’université d’hiver du SCFP, qui se déroule cette semaine à Moose Jaw, les membres et le personnel du syndicat portent un carré vert en signe de solidarité contre l’islamophobie. Ils rendent ainsi hommage aux gens qui souffrent des conséquences de la violence haineuse. Il y a trois ans aujourd’hui, le 29 janvier 2017, un suprémaciste blanc islamophobe abattait six hommes musulmans alors qu’ils priaient dans une mosquée de Québec. Ces innocents ont été tués par l’intolérance haineuse. Le tireur a aussi fait de nombreux blessés. Cette attaque terroriste a bouleversé nombre de familles, amis, voisins et communautés à travers le pays. Le gouvernement de la Saskatchewan a proclamé le 29 janvier Journée d’action contre la haine et l’intolérance.

« Aujourd’hui, nous nous rappelons qu’il faut défendre l’égalité et la dignité pour tous, et qu’il ne faut pas permettre aux gens de diviser les travailleurs ou les communautés », a déclaré Tom Graham, président du SCFP-Saskatchewan.

« Nous savons que le racisme et la discrimination entraînent haine et douleur qui effacent la dignité humaine et sèment la division entre les travailleurs et les membres de la grande famille de l’humanité. Le SCFP est déterminé à bâtir un avenir inclusif où chacun a dignité et égalité. C’est ce que font les syndiqués : nous défendons un avenir meilleur et plus équitable, où tout le monde est inclus. »

En tant que syndicat, luttons ensemble contre le racisme et soutenons la campagne #EnsembleContreLeRacisme menée par le Réseau des droits des migrants qui, avec ses ressources et son message, lutte contre le racisme manifeste qui gagne de l’élan au pays.

Le 29 janvier, joignez-vous à une activité pour commémorer les victimes de l’attaque de la mosquée de Québec. Ensemble, nous ferons savoir à leurs proches qu’ils ne sont pas seuls, en portant un carré vert en signe d’espoir. #Souvenons-nousdu29janv