Les quelque 70 débardeurs du port de Baie-Comeau, QC ont signé une nouvelle convention collective hier. Ces salariés à statut régulier et occasionnel voient une nette amélioration dans leurs conditions de travail, particulièrement en ce qui concerne les vacances et les différentes primes.

Sur le plan salarial, ils obtiennent des augmentations de 2,12 % en moyenne annuellement, et ce, sur une période de cinq ans. 

« Les négociations ont permis non seulement le renouvellement de la convention collective, mais aussi l’échange sur plusieurs sujets afin d’améliorer le fonctionnement au travail ainsi que les communications entre les parties. Nous sommes satisfaits du résultat de cette négociation », a mentionné Gilles Hovington, président du SCFP 5159.

Les débardeurs du port de Baie-Comeau sont affectés au chargement et au déchargement des navires autant au quai fédéral qu’au quai et au terminal d’Alcoa. Ils étaient sans convention collective depuis le
1er novembre 2018. 

« Cette convention collective de 5 ans sécurise non seulement les conditions de travail de nos membres, mais apporte aussi une certaine paix d’esprit à cet employeur qui semble vouloir s’implanter de plus en plus chez nous », a souligné Charlaine Sirois, conseillère syndicale au SCFP.