Mark HancockLe SCFP compte maintenant plus de 700 000 membres, a annoncé le président national du SCFP, Mark Hancock, lors de son allocution devant les délégués.

« Les travailleurs savent qu’ils peuvent faire confiance au SCFP pour faire entendre leur voix haut et fort dans les milieux de travail et défendre leurs intérêts auprès des employeurs », a déclaré Mark Hancock. Il a ensuite expliqué la croissance du SCFP par l’accent mis sur la syndicalisation de travailleurs non syndiqués.

« Alors que nos gouvernements attaquent nos droits et que les employeurs s’en prennent à nos salaires et notre sécurité d’emploi, les travailleurs ont plus que jamais besoin de leur syndicat », a-t-il souligné.

Mark Hancock a salué le courage et la détermination des membres qui ont été mis en lock-out ou ont fait la grève au cours des deux dernières années. Il a également souligné la diversité du SCFP et les efforts entrepris pour que la direction du syndicat reflète cette diversité.

En soulignant le contraste entre, d’un côté, les politiques libérales et conservatrices qui favorisent les riches et les amis de ces partis, et de l’autre, les politiques néo-démocrates axées sur les travailleurs, Mark Hancock a encouragé les membres du SCFP à soutenir les candidats du NPD.

« Contrairement à Justin Trudeau, lorsque le NPD fait des promesses, il les tient. Nous pouvons construire le Canada que nous voulons en votant pour Jagmeet Singh et le NPD », a conclu Mark Hancock.