Le SCFP Québec a conclu la grande campagne d’affiliation syndicale « Le choix santé » sur une bonne note. Cette campagne découle de la réforme du réseau de la santé par le gouvernement du Québec, qui a entraîné la fusion de 182 établissements de santé et de services sociaux pour qu’il n’en reste que 34.

Ce grand bouleversement au sein du réseau a eu d’importantes répercussions pour les travailleurs et les syndicats qui les représentent, les établissements fusionnés requérant une réorganisation syndicale. Un vote d’allégeance syndicale a donc eu lieu du 30 janvier au 24 février. Près de 200 000 travailleurs du réseau ont donc voté pour se choisir un nouveau syndicat. Suite à ce vote, le SCFP gagne plus de 3000 nouveaux membres.

Une victoire emblématique du succès de la campagne concerne les employés de la catégorie 4 du CIUSSS de l’Est-de-l’Île-de-Montréal. Avant le vote, le SCFP représentait seulement 221 membres dans ce groupe, soit moins de 10 %. Le SCFP représente maintenant quelque 2400 membres de ce groupe.

Au départ, le SCFP avait environ 14 200 membres en jeu dans cette campagne, et au final, il remporte près de 18 000 membres. De tous les syndicats en lice, il est le seul à obtenir davantage de votes qu’il ne comptait de membres au départ. Le SCFP est aussi le seul syndicat à obtenir des gains nets de membres dans trois catégories d’employés du réseau sur quatre.

« Nous félicitons l’ensemble des militants qui se sont investis à fond dans cette campagne sans précédent. En termes de votes remportés au-delà de notre membership, nous terminons en première position. Nous nous sommes taillé cette place en tant que grand syndicat qui représente des membres dans une multitude de domaines et de secteurs », a expliqué Serge Morin, directeur adjoint du SCFP au Québec.

« Maintenant, nous allons nous empresser de mettre sur pied les nouvelles structures syndicales et de tenir tête de plus belle au gouvernement. Les travailleurs de la santé vont resserrer les rangs et défendre les services à la population ainsi que leur qualité de vie au travail. Barrette et Couillard ne réussiront pas à nous diviser », a lancé Pierre Soucy, président du Conseil provincial des affaires sociales (CPAS) du SCFP.

Les autres gains du SCFP

Le lundi 3 avril, le SCFP a remporté le vote dans la catégorie 2 du CIUSSS de l’Ouest-de-l’Île-de-Montréal, qui compte 2990 membres.

Le 29 mars, les 1691 membres de la catégorie 3 du CIUSSS du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal ont officiellement choisi le SCFP.

Le 23 mars, le SCFP a gagné la catégorie 3 du CISSS de la Montérégie-Ouest, qui compte 1039 membres.

Le 22 mars, le SCFP a remporté le scrutin dans la catégorie 2 du CISSS du Bas-Saint-Laurent, qui regroupe environ 2100 membres.

Le 21 mars, il a gagné la catégorie 2 du CISSS de la Montérégie-Ouest, qui compte 2327 membres.

Le 9 mars, il a obtenu deux autres victoires, soit dans la catégorie 2 du CIUSSS de l’Estrie-CHUS, qui compte 4625 membres, ainsi que dans la catégorie 3 du CISSS de l’Abitibi-Témiscamingue, qui compte 867 membres.