Les membres du SCFP du secteur britanno-colombien de la santé communautaire sont des professionnels dévoués qui s’engagent à prendre soin des personnes dont ils s’occupent. Mais, comme leur vie est devenue de plus en plus stressante en près de deux ans de pandémie de COVID-19, ils ont besoin de savoir que leurs employeurs les apprécient et apprécient leur travail.

C’est ce qu’il faut retenir d’une nouvelle vidéo publiée aujourd’hui. Celle-ci s’intitule Caring in a pandemic: Living and working through COVID (« Signer en période de pandémie : vivre et travailler pendant la COVID »). Seize membres du SCFP représentant un large éventail d’emplois dans la santé communautaire y parlent de leur vécu depuis le début de la pandémie. Ces entrevues ont été réalisées au terme d’un sondage qui a montré que la dotation en personnel insuffisante, les redéploiements, le surcroît de travail, les heures supplémentaires et la disparition des congés (entre autres problèmes) ont eu des répercussions sur la santé mentale des membres du SCFP.

« Les commentaires que nos membres nous ont laissés dans ce sondage démontrent un fort sentiment d’être sous-valorisé, voire d’être considéré comme une ressource jetable, et ces points ressortent beaucoup dans les entrevues », explique Tanya Paterson, coordonnatrice du secteur de la santé au SCFP.

Dans la vidéo, les membres, qui travaillent sous contrat pour l’Association de négociation en santé communautaire (CBA) et l’Association de négociation des professionnelles et professionnels des sciences de la santé (HSPBA), décrivent les impacts d’une charge de travail excessive sur leur vie personnelle pendant la pandémie. Ils parlent aussi des mécanismes d’adaptation qu’ils ont développés en cours de route et (avant le début des négociations collectives de la CBA et de la HSPBA) de solutions pour améliorer l’environnement de travail.

« Comme dans d’autres secteurs, ces entrevues révèlent tout l’altruisme des membres du SCFP, ainsi que leur dévouement à leur travail et à leur communauté pendant la pandémie, souligne Mme Paterson. Je suis si fière d’eux, non seulement pour leur engagement envers les gens qu’ils servent, mais aussi pour leur courage et leur volonté d’exiger mieux du système de santé. »

Tanya Paterson ajoute que les négociations provinciales de la CBA et de la HSPBA devraient se mettre en branle le mois prochain.

La vidéo principale se trouve ici et les courtes entrevues des membres  (en anglais seulement).

* Veuillez noter que les liens contenus dans cet article sont en anglais seulement.