Striking workers outside of casinoAprès avoir cassé la table et devant une impasse dans les négociations pour le renouvellement de leur convention collective, les croupiers et croupières du Casino de Montréal ont créé la surprise en déclenchant une grève pour démontrer leur appui à leur comité de négociation. Les syndiqué(e)s ont manifesté directement devant le casino pendant le débrayage.

« Ce n’est qu’un premier pas dans une escalade des moyens de pression si l’employeur ne montre pas plus d’ouverture lors des sessions de médiation qui auront lieu à partir de mardi prochain. Avec l’action d’aujourd’hui, les croupiers et croupières démontrent leur mobilisation et leur détermination à arriver à une entente satisfaisante », déclare Jean-Pierre Proulx, conseiller syndical du SCFP

Les parties ne s’entendent pas sur plusieurs sujets. Parmi eux, les questions monétaires, les horaires et l’organisation du travail.

« Aujourd’hui, le syndicat démontre une grande solidarité envers son comité de négociation. Nous voulons arriver à une entente satisfaisante pour tous », de conclure Jean-Pierre Proulx.

La convention collective qui réglemente les conditions de travail de 521 croupiers et croupières est échue depuis le 31 mars 2020.