La Journée nationale des peuples autochtones est l’occasion annuelle d’honorer et de célébrer les diverses cultures des Premières nations, des Métis et des Inuits. Le 21 juin, les peuples autochtones célébreront dans leurs communautés. Ils invitent tous les Canadiens à participer à leurs cérémonies et à partager leurs coutumes et leur patrimoine.

En tant que plus grand syndicat du Canada, nous reconnaissons et respectons les droits des peuples autochtones sur leurs territoires traditionnels non cédés, ainsi que leur droit de préserver et de protéger leur culture et leur langue. Le SCFP est déterminé à travailler avec les nations, les communautés et les organismes autochtones pour favoriser la réconciliation et à respecter les relations établies sur la base des traités.

Notre syndicat s’efforce de sensibiliser les membres du SCFP aux blessures laissées par le système des pensionnats indiens et aux préjudices causés par les lois et les politiques d’assimilation des peuples autochtones.

Dans le cadre de nos efforts pour favoriser la réconciliation dans nos milieux de travail et dans nos communautés, nous encourageons tous nos membres à célébrer la Journée nationale des peuples autochtones en partageant les cultures riches et fières de ces peuples. Mais pourquoi s’arrêter là ? Le SCFP encourage aussi ses membres à prendre le temps de se renseigner sur les torts causés par le colonialisme et le traitement réservé par le Canada aux peuples autochtones.

Que peuvent faire les sections locales et les membres du SCFP?

S’informer :

  • Lisez le rapport final de la Commission de vérité et de réconciliation et réfléchissez à ce que vous pouvez faire pour appuyer ses appels à l’action.
  • Invitez un conférencier à votre prochaine réunion syndicale pour parler de vérité et de réconciliation.
  • Demandez au SCFP d’organiser un atelier sur la sensibilisation aux cultures autochtones ou un cours sur les droits de la personne. Plus d’information au scfp.ca.
  • Lisez la réponse du SCFP au rapport final de l’Enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées.

Négocier :

  • Faites de l’équité en matière d’emploi une priorité de négociation.
  • Rendez votre milieu de travail plus accueillant pour les travailleurs autochtones en négociant des clauses qui répondent à leurs besoins.

Agir :

  • Reconnaissez le territoire autochtone sur lequel se déroulent vos réunions et établissez des partenariats avec les communautés et les organisations autochtones locales.
  • Parrainez et faites la promotion des activités autochtones et appuyez la défense des droits des peuples autochtones.