S’informer 

Agissez

  • Organisez une activité pour souligner le 6 décembre dans votre milieu de travail ou votre communauté, ou participez à une telle activité.
  • Négociez et exercez des pressions pour que des congés payés et d’autres mesures de protections soient disponibles pour les femmes confrontées à la violence familiale et dont la situation s’est aggravée en raison de la COVID-19. Référez-vous au guide de négociation du SCFP et aux ressources du Congrès du travail du Canada sur la violence familiale au travail, notamment la carte du Canada indiquant les congés prévus par la loi. 
  • Demandez à votre député fédéral d’appuyer la mise en œuvre d’un plan d’action national sur la violence faite aux femmes, conformément à l’appel lancé par Hébergement femmes Canada et des féministes de partout au pays. Entre autres actions, nous appelons à la ratification de la Convention C-190 de l’Organisation internationale du travail, à la protection des femmes migrantes et des demanderesses d’asile, ainsi qu’à un investissement dans les services de prévention et d’intervention. 
  • Exercez des pressions sur votre député provincial pour que des mesures de lutte contre la violence familiale soient ajoutées à la législation en matière de santé et de sécurité ou de normes du travail. Actuellement, seules l’Alberta et l’Ontario ont instauré de telles protections. 
  • Soutenez les organismes qui aident les femmes, comme Hébergement femmesl’Association des femmes autochtones du Canada (en anglais seulement), le Conseil canadien pour les réfugiés et Migrant Workers Alliance for Change (en anglais seulement). 
  • Apprenez-en plus sur les liens entre la violence sexuelle interpersonnelle et la violence étatique, ainsi que sur le processus de guérison pour les survivantes noires, grâce à la présentation Roots and Resistance de Yamikani Msosa (en anglais seulement). 
  • Prenez part aux 12 jours d’action contre les violences envers les femmes. Explorez leur site pour plus de détails (en français seulement). 

À travers le pays, de nombreux membres et employés du SCFP travaillent quotidiennement pour mettre fin à la violence basée sur le sexe et soutenir les travailleuses et leurs proches. Le 6 décembre, le SCFP applaudit votre militantisme et renouvelle son engagement à mettre fin à la violence faite aux femmes.