Aujourd’hui, l’Honorable Lieutenante-gouverneure Brenda Murphy a prononcé le premier discours du Trône du gouvernement majoritaire de Blaine Higgs. Dans le discours, le gouvernement a souligné à juste titre le travail exemplaire des travailleurs de première ligne dans la lutte contre le COVID-19.

« Le gouvernement a dit qu’il voulait gouverner en collaboration et réinventer le Nouveau-Brunswick, et c’est une bonne chose. Mais je rappelle au premier ministre que s’il veut réinventer les services publics, les travailleurs de la fonction publique doivent être à la table et être écoutés » a déclaré Brien Watson, président du SCFP-NB.
 
Dans son discours, le gouvernement souhaite davantage d’investissements de capitaux privés, mais il rejette injustement la sous-performance du secteur privé sur la force du secteur public.
 
« Un secteur public en santé crée des conditions favorables pour des investissements privés. Ou serions-nous sans de bonnes routes, des soins de santé et une éducation de qualité? Les services publics sont une force, et c’est grâce à cela que nous avons des communautés fortes », a rappelé M. Watson.
 
« Afin que l’économie se développe et que plus de jeunes familles choisissent de rester ici, le gouvernement doit faire passer les gens en premier. Pour cela, il faut améliorer les conditions socio-économiques des travailleurs », a déclaré M. Watson. « La meilleure façon d’y parvenir est de renverser les effets d’une décennie de stagnation de salaires », a-t-il ajouté.
 
Pour ce qui est des soins de santé, le gouvernement a déclaré qu’il fallait faire plus « d’optimisation ». « L’optimisation rime trop souvent avec réductions - mais cela n’est pas inévitable, si le gouvernement est audacieux, innovateur et voit le service public comme faisant partie de la solution», a déclaré Watson. « Investir pour apporter plus de travail au public, quand cela peut être mieux fait par les services publics devrait être une priorité. Nous pourrions économiser des millions, si par exemple nous travaillions avec les gouvernements des provinces de l’Atlantique pour développer et produire nos propres médicaments génériques », a déclaré M. Watson.
 
Jusqu’à maintenant, le N.-B. est la province qui a le moins investi dans la lutte contre COVID-19. « Pour profiter de notre position enviable, notre province devrait utiliser les fonds fédéraux pour donner un répit à nos travailleurs de première ligne et d’améliorer leur situation » conclu M. Watson.