Maureen O'Reilly

Kevin Wilson | Service des communications du SCFP

Quand les employés de bibliothèque commencent à manifester, c’est signe que ça va mal. Et Maureen O’Reilly mène le bal.

« On m’a élue présidente des employés de bibliothèque un mois avant l’élection de Rob Ford, et j’ai quand même survécu », lance la présidente de la section locale 4948 du SCFP, le syndicat des employés de la Bibliothèque publique de Toronto.

Ford a été porté à la mairie en 2011 par une vague de mécontentement, en promettant de mettre fin aux dépenses soi-disant exagérées à l’Hôtel de Ville. Avec son frère Doug, élu conseiller municipal aux mêmes élections, il s’est donné pour mission d’attaquer quiconque oserait contredire ses idées d’austérité.

Doug a rapidement croisé le fer avec la consoeur O’Reilly, aussi coprésidente du Comité national du SCFP sur les bibliothèques et présidente du Comité du SCFP-Ontario sur les bibliothèques, et les syndiqués qu’elle représente. Les frères Ford ne l’ont jamais vue venir.

« Parfois, quand on croit profondément à un enjeu, il faut passer à l’action », affirme la consoeur O’Reilly.

Les conventions collectives étant à renouveler, la section locale 4948 du SCFP a ciblé l’épidémie de postes précaires et à temps partiel dans son secteur. La moitié de l’effectif de la section locale occupe un poste de ce genre.

« En créant notre profession, Melvil Dewey a déclaré qu’il créait une main-d’oeuvre aux qualités morales élevées et au salaire bas », précise la consoeur O’Reilly, qui ajoute que les municipalités à court d’argent « pensent d’abord à couper dans les bibliothécaires, qu’elles considèrent comme offrant un service de moindre importance ».

Il y a quatre ans, O’Reilly et ses membres ont tenu tête à la Nation Ford, débrayant pour repousser les compressions que voulaient imposer Rob et Doug. Les syndiqués ont réussi à faire tomber les demandes de concession et même à faire des gains, dans un contexte très difficile.

Et si les frères Ford ne dirigent plus la Ville de Toronto, Maureen O’Reilly, elle, est toujours à la tête de la section locale 4948 du SCFP.