Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

Les membres de la section locale 3338 du SCFP de l’Université Simon Fraser (SFU) tiendront un vote de grève du 25 au 27 septembre. La section locale représente 1 200 travailleuses et travailleurs de soutien sur les trois campus de l’Université.

L’exécutif de la section locale et le comité de négociation ont décidé à l’unanimité de tenir le vote après deux ans de pourparlers improductifs avec l’employeur. Le syndicat soutient que l’Université a systématiquement bloqué les efforts pour négocier de bonne foi depuis que la convention collective actuelle a pris fin, en 2012. Les enjeux principaux sont la sécurité d’emploi, la protection contre l’inflation et les salaires.

« Après avoir énuméré toutes les choses auxquelles les membres de la section locale 3338 du SCFP devraient être prêts à renoncer, l’employeur a refusé d’envisager sérieusement ne serait-ce qu’une seule de nos propositions, affirme Lynne Fowler, présidente de la section locale 3338.  On nous a dit qu’il y a de l’argent dans le budget de l’Université, mais l’employeur ne veut pas nous dire combien. L’administration a aussi soutenu qu’elle avait tout à fait l’intention d’utiliser tout l’argent disponible pour remédier à la situation précaire du régime de retraite de la SFU. »

« À l’heure actuelle, nous n’avons d’autre choix que de passer à un moyen d’action au travail légal sur les campus. Notre but n’est pas de nuire aux étudiantes et étudiants, mais plutôt de faire revenir l’employeur à la table avec le mandat de négocier une convention collective équitable et raisonnable. »

Si les membres décident de confier un mandat de grève à leur syndicat, la section locale donnera un avis de grève de 72 heures et sera en position de déclencher une grève légale – y compris à l’échelle des campus.
  

Pour en savoir plus :

John Bannister
Agent d’affaires de la section locale 3338 du SCFP
 604 219-2205

Murray Bush
Conseiller aux communications du SCFP
 778 554-2234