Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

« Si vous attaquez l’un de nous, vous vous en prenez à nous tous », a lancé le président national du SCFP, Paul Moist, le dimanche 15 avril à la foule rassemblée pour appuyer les employés en grève de la Lincoln Humane Society. Par une journée sombre et pluvieuse, notre confrère Paul Moist a su motiver les manifestants. Des membres de la communauté et des partisans des travailleurs se sont joints à lui.

« Le SCFP et ses membres des quatre coins du pays vous appuient en bloc, a-t-il poursuivi. Nous serons à vos côtés jusqu’à ce que vous obteniez un contrat de travail équitable. Les travailleurs méritent que leur employeur les traite avec respect et équité. »

Jeff Vreeken, vice-président du SCFP 1287, et Matt Huber, l’un des syndiqués en grève, ont adressé des mots de remerciement à tous les participants à ce rassemblement.

Parmi les autres orateurs et partisans venus partager des messages de solidarité, on comptait Fred Hahn et Candace Remnick, président et secrétaire-trésorière du SCFP-Ontario; Sue Schimdt du Conseil régional de Niagara du SCFP; le président du SCFP 4156 Frank Ventresca; et enfin Wayne Gates, de la section locale 199 des TCA.

Les membres du SCFP 1287 sont en grève depuis le 24 février.